Vous êtes ici

Share page with AddThis

Maladies de la vigne

Vigne
10.03.2015

Découvrez les principales maladies de la vigne.

Accédez aux fiches pour connaître les symptômes et dégâts, le cycle de développement, les mesures prophylactiques et facteurs favorables.

Mildiou

Le mildiou est une maladie extrêmement dommageable. Les attaques sur grappes, notamment les attaques très précoces, ont une incidence directe sur le volume de la production.
Voir la fiche Mildiou
 

Oïdium

Oïdium de la vigneL’oïdium altère la vie de la souche, réduit le volume de la récolte et déprécie la qualité du vin. Ces dégradations sont d'autant plus importantes que l'attaque est précoce.
Voir la fiche Oïdium
 

Botrytis

Les baisses de rendement sont très importantes. La qualité des vins est sévèrement altérée. La vinification est plus difficile et plus coûteuse. Le vin vieillit mal.
Voir la fiche Botrytis
 

Black rot

Black-rot de la vigneLe black-rot est explosif et des plus préjudiciables à la vigne.Sur les foyers touchés, les dégâts sur grappes peuvent entraîner une perte quasi-totale de la récolte.
Voir la fiche Black-rot

Maladies du bois

Excoriose
Les maladies du bois s'attaquent à la charpente et aux organes pérennes de la vigne, provoquant à plus ou moins long terme, la mort du cep.
Voir la fiche Maladies du bois

Moisissures de fin de cycle

Moisissures de fin de cycle
Le vin est impropre à la commercialisation (teneur d'Ochratoxine A réglementée à 2µg/l deuis la vendange 2005). L'odeur et le goût sont marqués de terre (goûts moisi-terreux).
Voir la fiche Moisissures de fin de cycle

Excoriose

ExcorioseLes dégâts se traduisent par la destruction des bourgeons, une fragilité excessive du rameau, une taille difficile en hiver. Les dégâts s'aggravent d'année en année et peuvent conduire à la mort des ceps.Voir la fiche Excoriose

Brenner

Brenner de la vigne

Une attaque importante sur le feuillage peut avoir des incidences différées en amenuisant le potentiel de fructification pour l'année qui suit. Sur des attaques graves, la perte de récolte peut être totale.
Voir la fiche Brenner