France

Vous êtes ici

Un mode d’action innovant et unique face au mildiou

Vigne
17.06.2022
Un mode d’action innovant et unique face au mildiou

L’oxathiapiproline associée à l’amisulbrom dans le Pass Orondis® Zongruum® offre aux vignerons une nouvelle combinaison de modes d’action unique et robuste face au mildiou.

L’oxathiapiproline, un mode d’action innovant

L’oxathiapiproline (OXTP) est la seule matière active représentante d’une nouvelle famille chimique (OSBPI). Elle présente un mode d’action innovant et unique : en inhibant l’oxysterol binding proteine, elle cause la perturbation de nombreux métabolismes dans les cellules (signaux, entretien des membranes cellulaires, et formation des lipides complexes essentiels à la survie des cellules). Cette nouvelle substance active agit à différents stades clés du cycle du mildiou en particulier sur la germination et la contamination. En bloquant l’agent pathogène à ces stades, elle empêche le mildiou d’accomplir ses cycles de développement.
« Après application, une partie de l’OXTP se fixe dans les cuticules des organes traités et le reste pénètre rapidement. Grâce à son action translaminaire, il diffuse dans les tissus et répartit de façon homogène » explique Jean-Baptiste Drouillard, Expert technique cultures spécialisées chez Syngenta, « l’OXTP présente aussi une systémie acropétale, ce qui lui permet de protéger les feuilles émergentes pour une protection optimale ».

L’amisulbrom, un partenaire complémentaire et puissant

Pour limiter le risque d’apparition de résistances, l’OXTP n’est commercialisée que dans des associations sous forme de pack avec d’autres substances actives présentant des modes d’action différents. Syngenta a choisi de développer l’OXTP avec une matière active de la famille des QiI, l’amisulbrom qui offre un mode d’action différent et complémentaire
L’amisulbrom interfère en effet dans le mécanisme de respiration des cellules du champignon. C’est une substance active pénétrante à action translaminaire qui agit également sur différents stades clés du cycle de vie du mildiou, en particulier sur la formation et la libération des zoospores ainsi que sur la contamination.
« L’OXTP et l’amisulbrom appartiennent à 2 familles chimiques différentes et ne présentent pas de résistance croisée. Cette combinaison est unique.» précise Jean-Baptiste Drouillard. Pour une utilisation optimale, Syngenta recommande une application du Pass Orondis Zongruum par hectare et par an, une préconisation en phase avec la Note commune résistances des maladies de la vigne 2022.


Une tenue au lessivage de 60 mm une heure après l’application

La pénétration rapide de l’OXTP et de l’amisulbrom dans la plante permet au Pass Orondis Zongruum de résister à des pluies jusqu’à 60 mm et d’offrir aux vignerons une persistance d’action de 14 jours. « Les essais que nous avons conduits en 2021 dans différents vignobles démontrent cette excellente tenue au lessivage avec une très bonne efficacité du Pass Orondis Zongruum au cœur des programmes dans les situations à fort risque mildiou » précise Jean-Baptiste Drouillard. Ainsi, en Champagne où deux pluies de 50 mm sont intervenues après les applications, le Pass Orondis Zongruum positionné en préventif des contaminations a permis une protection quasi parfaite des grappes alors que les modalités protégées avec les produits de référence présentaient plus de 50 % de destruction, « l’oxathiapiprolin et l’amisulbrom sont des matières actives qui agissent au même moment sur des étapes clefs du cycle du mildiou conférant à cette association une excellente tenue au lessivage et une efficacité remarquable y compris en conditions très difficiles » ajoute Ludovic Bonnard, ingénieur Solutions Agroécologie dans la région champenoise.


L’efficacité a de très faibles doses de matières actives

Autre point fort du Pass Orondis Zongruum, l’homologation de ce fongicide a de très faibles doses de matière active soit 20 g/ha pour l’OXTP et 75 g/ha pour l’amisulbrom. Ces très faibles doses (10 à 100 fois inférieures aux références du marché) permettent une gestion des résidus plus sereine. L’OXTP et l’amisulbrom ont d’ailleurs des LMR (limites maximales de résidus) fixées dans de nombreux pays, dans l’Union Européenne bien sûr, mais aussi en Australie, au Canada, au Japon, en Corée du sud, au Mexique, en Nouvelle Zélande, en Suisse, en Turquie et aux USA.


Le Pass Orondis Zongruum se présente sous forme de pack associant 0,5 l d’Orondis et 0,93 l de Zongruum permettant de protéger 2,5 hectares.