France

Vous êtes ici

Agriculture et biodiversité

L’agriculture, qu’il s’agisse d’agriculture conventionnelle ou biologique, façonne les paysages et la biodiversité qui l’accompagne. Au quotidien, l’agriculteur est le gestionnaire d’un patrimoine, d’un terroir, et de la biodiversité environnante. Les insectes, oiseaux, mammifères, abeilles et autres pollinisateurs ou encore la flore présente sur un territoire, expriment sa richesse. 
 

La diversité des cultures, la taille des parcelles et l’aménagement du paysage (prairies, haies, jachères fleuries, bosquets, préservation de zones humides...) sont des leviers déterminants pour permettre à la biodiversité de s’accroître. De part ses bonnes pratiques agricoles, l’agriculteur est le garant d’une biodiversité préservée. Il rend ainsi des services écosystémiques à la société.
 

Les ravageurs des cultures représentent une certaine forme de biodiversité. Un territoire diversifié permet de maximiser les régulations naturelles par l’installation d’un cortège d’auxiliaires des cultures sur l’exploitation (carabes, syrphes...). Selon les ravageurs, la nuisibilité peut en partie ou totalement être contrôlée par la biodiversité locale. Un socle de biodiversité large permet de limiter l’amplitude des attaques et l’importance des dégâts sur les cultures tout en contribuant à la production agricole.