France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Suivi sclérotinia sur colza

Colza
11.04.2019
Symptôme de sclérotinia sur colza

Anticiper le risque sclérotinia sur colza

La protection fongicide contre le sclerotinia se déclenche au stade G1.

La floraison des colzas amène la question de la protection fongicide contre le sclerotinia. Peu fréquent mais potentiellement nuisible, ce champignon parasite entraîne des pertes de rendement de 6,5 q/ha en moyenne, pouvant dépasser les 10 q/ha selon Terres Inovia. L’institut rappelle que l’anticipation est de mise, car il n’existe pas de solution curative. Le traitement se déclenche au stade G1, lorsque la parcelle est « bien jaune » et que les premiers pétales commencent à chuter.

Le stade G1 est atteint 6 à 12 jours après la floraison, 100°C après le stade F1. Toutes les parcelles sont à surveiller car les écarts de stade peuvent être importants de l’une à l’autre. Positionnée trop tôt ou trop tard, la protection sera moins efficace, rappelle Terres Inovia. Si le traitement intervient au bon moment, un passage unique à dose pleine suffit à protéger les colzas.

 

Anticiper la protection contre le sclérotinia

26/03/19
La floraison des colzas s’accélère. Dès à présent, la date d’une protection raisonnée contre le sclérotinia peut se calculer.

Pour le colza, en matière de protection contre le sclérotinia, tout est question de stade. Le stade G1 (chute des premiers pétales) est le moment le plus opportun pour protéger les parcelles. Les champs de colza sont alors tout jaunes.

Ce stade intervient en général, selon les conditions météorologiques, de 6 à 12 jours après le stade F1 qui lui, correspond au moment où 50 % des plantes présentent une fleur ouverte. Il est déjà atteint dans bon nombre de parcelles. La météo printanière annoncée dans les prochains jours devrait accélérer la croissance des plantes et réduire l’écart entre les deux stades.