France

Vous êtes ici

Évaluer le risque de sclérotinia sur colza

Colza
21.04.2020
Symptôme de sclérotinia sur colza

Le retour de la pluie et l’arrivée au stade G1 du colza augmentent les risques de développement du sclérotinia sur la culture

Avec le début de la chute des pétales, le colza rentre en période de sensibilité vis-à-vis de sclérotinia et ce, jusqu’à la fin de la floraison. Il n’existe pas de seuil de nuisibilité pour le sclérotinia. La protection s’effectue en amont des contaminations, au stade G1. Pour les parcelles avec des développements hétérogènes, le stade majoritaire est celui à retenir dans l’évaluation du risque. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte dans le diagnostic : les indicateurs de pétales contaminés avec les kits pétales réalisés dès le stade F1, le nombre de cultures sensibles dans la rotation, les attaques des années antérieures sur la parcelle et la météo. Une humidité relative de plus de 90 % dans le couvert durant 3 jours pendant la floraison et une température moyenne journalière de plus de 10 °C favoriseront l’expression de la maladie.

> Voir les solutions Syngenta