Vous êtes ici

Share page with AddThis

Colza : faire face aux adventices graminées

Colza
27.07.2017
Repousses de céréales dans parcelle de colza

Les graminées annuelles s’invitent dans les parcelles de colza et nécessitent une adaptation du programme de désherbage.

Graminées dans le colza, une problématique montante

Longtemps, le désherbage du colza avait pour cible les espèces du groupe des dicotylédones. Géranium, matricaire, gaillet, bleuet ou encore coquelicot… étaient les principales espèces nuisibles. Le positionnement du colza après un blé ou une orge dans la rotation a progressivement favorisé l’émergence d’une problématique graminée. Drainés par les cultures de céréales, vulpin et ray-grass se sont invités dans les parcelles de colza, tout comme les repousses de céréales elles-mêmes. 

À l’échelle de la rotation, plusieurs leviers agronomiques permettent de perturber le cycle de développement des graminées : l’allongement de la rotation, avec alternance des cultures d'hiver et de printemps, et le décalage de la date de semis en céréales, mais aussi la technique du faux-semis. Des moyens mécaniques tels que le binage, des passages d’outils comme la herse étrille ou la houe rotative peuvent se pratiquer. Les conditions doivent alors être optimales : sol ressuyé, pas ou peu de résidus… Sans quoi leur effet risque d’être limité. Actuellement, ces moyens sont encore peu répandus et viennent plutôt comme un complément de la chimie.

Colzor Trio, pilier du désherbage des graminées

Ces graminées sont donc un paramètre supplémentaire à intégrer dans la stratégie de désherbage du colza. Leur gestion s’inscrit tout à fait dans un programme construit autour de Colzor Trio, positionné en post-semis prélevée. Son spectre d’efficacité permet la maîtrise des dicotylédones. Un relai en post-levée, avec un produit à base de propyzamide ou avec l’association propyzamide + aminopyralide sera utile afin de contrôler graminée, vulpin et ray-grass. Outre l’efficacité de ces molécules au moment de leur application, cette stratégie permet de diversifier les modes d’actions avec des herbicides de groupes HRAC différents, un atout dans la lutte contre les résistances à l’échelle de la rotation.

> Découvrez les astuces de désherbage de M. Colzor en BD :