France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Alternariose du colza

Alternariose du colza
Alternaria brassicae

Maladies

Synonyme :

maladie des tâches noires

Les symptômes s'observent surtout sur les feuilles et les siliques, parfois sur les tiges et les hampes. Les premiers symptomes apparaisssent généralement en fin de floraison.

Cycle de développement

Les spores émises à partir des résidus de récolte ou de crucifères adventices contaminés constituent la source d'inoculum primaire la plus importante.

La température optimale , comprise entre 17° et 24° C permet à la fois la germination des spores et la croissance mycélienne.
Les macules noires (premiers symptômes) apparaissent moins de trois jours après la pénétration des tissus foliaires, favorisée par des hygrométries faibles (temps sec et ensoleillé).

Les disséminations ultérieures se produisent de trois manières :
- par le vent lors des périodes sèches, sur de longues distances,
- par ruissellement des spores dans l'eau de pluie à l'intérieur de la parcelle,
- par les éclaboussures contenant les spores pendant les pluies d'orage.

Facteurs favorables

La succession de périodes pluvieuses et chaudes, notamment sur des cultures versées ou ayant subi un stress, favorise le développement de la maladie.

Dégâts

La présence de nombreuses taches sur siliques provoque l'échaudage des grains et l'éclatement des siliques.
Les pertes de rendement sont très variables suivant la précocité et l'intensité des symptômes.

Mesures prophylactiques

Variété : il n'existe pas de tolérance variétale.

Protection des semences : utiliser des semences traitées.

Mesures agronomiques : enfouir les résidus de culture.

Traitement chimique préventif des parcelles à risque au stade G4 du colza.

Traitement curatif dès l'apparition des premiers symptômes sur siliques.