Cylindrosporiose du colza

cylindrosporium concentricum

Maladies

Sur les feuilles

Des taches vert clair, passant souvent inaperçues, apparaissent sur la face supérieure du limbe. Des petits points blancs en bordure de taches, les acervules, permettent d'identifier avec certitude la maladie.
En vieillissant, les taches prennent leur aspect caractéristique : de 0,5 à 2 cm de diamètre, beiges à fauves, souvent cerclées d'acervules, avec un aspect de dartres ou de brûlures. La feuille s'épaissit, se craquèle et se déforme. En confluant, les taches forment de larges plages et provoquent le flétrissement de la feuille.

Sur les tiges et les pédoncules des siliques

Des taches allongées, beiges à brun clair, liégeuses, fendillées transversalement se forment. En cas d'attaque précoce, les tiges peuvent être déformées.

Sur les siliques

Des taches blanchâtres ou beiges, allongées, liégeuses, parfois entourées d'acervules apparaissent. Les siliques se déforment et s'ouvrent prématurément.
Les symptômes peuvent apparaître sur tous les organes aériens, depuis le stade 2 feuilles jusqu'à la récolte.