France

Vous êtes ici

Evaluer la pression maladies des céréales en hiver

Céréales
21.02.2022
Evaluer la pression maladies des céréales en hiver

Chez Syngenta, Thierry Varraillon* a mis au point des cartes indiquant le risque des maladies des céréales en hiver. Des indices précieux pour aborder la campagne.

Comment est calculé le risque maladies en hiver ?

Des indices sont calculés pour les différentes maladies des céréales sur la base du cumul des évènements climatiques favorables à la multiplication de l’inoculum primaire d’octobre à mars pour chacune des maladies. Ces indices rapportés aux normales sur 25 ans permettent de préciser si le risque maladies est élevé ou non. Ils sont alors transcrits sur des cartes avec différentes couleurs. Les zones colorées en rouge présentent un fort risque de multiplication/ conservation de l’inoculum primaire. Les zones vertes sont à faible risque.
Ces cartes sont mises à jour tous les mois, d’octobre jusqu’à la mi-mars, pour suivre l’impact des conditions hivernales sur la survie de l’inoculum primaire et mieux se préparer à la campagne.

*Thierry Varraillon est responsable modélisation et analyses chez Syngenta


Les maladies cartographiées en hiver par Syngenta


D’où proviennent les données climatiques prises en compte ?

Les données climatiques intégrées pour le calcul du risque maladies proviennent d’un fournisseur (Météo Blue). Ces données sont restituées sous la forme d’une grille de 1 000 mailles couvrant ainsi tout le territoire. Ce maillage permet de réaliser des calculs tous les 20 kms.

Quelle est la différence entre ces cartes et les prévisions d’un OAD comme Avizio™ ?

Les indices calculés pour la mise en œuvre de ces cartes sont indépendants des conditions agronomiques (sensibilités variétales, précédents, date de semis, traitement de semences, …) alors que l’outil de prévision Avizio utilise des données parcellaires (variété, date de semis, précédent, antéprécédent, travail du sol, type de sol, potentiel de rendement, superficie de la parcelle...) pour ses calculs et prévisions.
Les calculs réalisés pour la mise au point des cartes de risque maladies sont utilisés dans Avizio afin de déterminer les conditions initiales des modèles au moment de la reprise de végétation.
Les indices de risque maladies transcrits dans ces cartes peuvent être considérés comme des signaux faibles à la différence des prévisions fournies par Avizio qui non seulement prennent en compte les données parcellaires mais surtout les conditions climatiques de la campagne qui permettent ou non aux différentes maladies de s’exprimer.

Quel est le risque maladies sur blés et sur orges évalué en cette sortie d’hiver ?

Nos calculs mettent en avant au 1er février un inoculum rouille jaune sur blés très élevé sur une grande partie du territoire ce qui signifie que les céréaliers devront être très vigilants vis-à-vis de cette maladie qui pourra exploser si les conditions climatiques de la campagne sont favorables. Les observations à la parcelle et l’utilisation d’un outil comme Avizio permettront de suivre avec précision le risque.


Risque rouille jaune au 01/02/22

Pour les orges, l’inoculum primaire de l’helminthosporiose et de la rhynchosporiose sont à ce jour plutôt faibles sauf dans quelques zones du nord-ouest. Là encore, les conditions climatiques en saison seront déterminantes.

Risque helminthosporiose au 01/02/22

 

Risque rhynchosporiose au 01/02/22