Vous êtes ici

Share page with AddThis

Qu’est-ce qu’un stimulateur de défenses naturelles (SDN) ?

Vigne
26.08.2015
Vigne

Le mode d'action d’un Stimulateur des Défenses Naturelles repose sur le déclenchement de mécanismes de défenses propres à la plante pour lutter contre un parasite. 

Il diffère du mode d’action d’un produit conventionnel.

SDN pour aider la plante à se défendre

Les stimulateurs des défenses naturelles présentent un mode d’action différent de celui d’un produit conventionnel. Utilisé généralement de façon préventive, un SDN permet à la culture de déclencher ses propres défenses, à un niveau beaucoup plus élevé que naturellement, et ainsi de la rendre plus résistante face à différentes maladies (ou insectes). Utilisé seul, ou associé à un produit conventionnel, le mode d’action SDN agit sur la plante, ce qui en en fait une solution complémentaire intéressante, en adéquation avec les attentes actuelles.

En viticulture, en France, le mode d’action SDN est principalement utilisé pour la lutte contre le mildiou. Même si elles sont moins nombreuses, des solutions existent aussi afin de lutter contre l’oïdium et le botrytis.

Deux types de mécanismes peuvent être mis en jeu

Après application d’un SDN, la plante peut mettre en place différents mécanismes : physiques ou bio-chimiques.

Mécanismes physiques
Auto-destruction des cellules infectéesObjectif : Stopper la propagation de la maladie
Rapide et localisée cette action appelée hypersensibilité, empêche le pathogène de progresser dans les tissus sains
Renforcement des parois cellulairesObjectif : Freiner l'invasion du végétal
Cette barrière mécanique permet de lutter contre l’action d’enzymes qui attaquent la paroi cellulaire végétale. Pour mettre en place cette barrière, la plante synthétise diverses macromolécules en particulier de la lignine
Mécanismes bio-chimiques
Production de protéines PRObjectif : Dégrader la paroi du pathogène
Protéines ayant des activités enzymatiques (glucanase, chitinase) qui permettent de dégrader la paroi du pathogène
Production de phytoalexinesObjectif : Détruire le pathogène 
Les phytoalexines sont des composés antimicrobiens de différentes natures chimiques (composés phénoliques en particulier) synthétisés et accumulés par la plante
Déclenchement de résistance systémique acquiseObjectif : Protéger l'ensemble de la plante
Suite à une attaque par un agent pathogène, les cellules de la plante produisent un « messager », (acide salicylique par exemple) qui déclenche l’activation de mécanismes de défense dans la plante entière

> Pour en savoir plus sur les SDN, voir la vidéo " Comment fonctionnent les stimulateurs des défenses naturelles ? "