Napropamide un atout dans les stratégies de désherbage des colzas

Colza
Napropamide un atout dans les stratégies de désherbage des colzas

Un mode d’action unique et original

Très peu utilisée à l’échelle de la rotation, la napropamide permet l’alternance des modes d’actions et limite la pression de sélection sur graminées, afin de conserver la durabilité d’efficacité des molécules telles que la propyzamide et les antigraminées foliaires… Dans un contexte avec une problématique flore grandissante et une multiplication des contraintes réglementaires, la napropamide doit jouer un rôle clé.
La napropamide, présente dans le nouvel herbicide BRANDO® de la gamme Syngenta, est la seule représentante de la famille des acétamides. Cette substance active a prouvé son efficacité depuis plusieurs années dans la lutte contre les mauvaises herbes annuelles fréquemment rencontrées dans les cultures de colza. La napropamide impacte à la fois les graminées (ray-grass, vulpins et pâturins) et certaines dicotylédones (Véronique de Perse, matricaire, géranium disséqué), offrant ainsi aux agriculteurs un mode d’action unique pour maitriser le salissement des parcelles. La napropamide agit sur la plante en :

  • Perturbant la balance hormonale
  • Bloquant la division cellulaire par la perturbation de la synthèse des acides gras
  • Empêchant l’élongation des racines et la croissance de la plante.

Un outil sous utilisé pour gérer les résistances et alterner les solutions

Aucune résistance à la napropamide n'a été signalée malgré plus de 30 ans d'utilisation. De plus, le mode d’action de cette substance active est apporté par un nombre limité d'herbicides. Par ailleurs, la napropamide est la seule représentante de son groupe et très peu utilisé en grandes cultures : seulement 20% des hectares de colza en reçoivent. Ainsi, cette molécule constitue un atout majeur dans l’apparition du risque de résistance.
L'utilisation de la napropamide se révèle également être un choix judicieux. En association avec une molécule de la famille des chloroacétamides, elle confère une efficacité satisfaisante contre un large spectre de graminées et de dicotylédones, contribuant ainsi à préserver la durabilité des autres groupes tels que la propyzamide et les herbicides antigraminées foliaires lors d’un relai en végétation.
La napropamide est contenue dans la spécialité BRANDO® en association avec du quinmérac afin d’élargir le spectre dicotylédones notamment sur les ombellifères. Cette formulation peut être utilisée seule à une dose de 2L/ha dans les cas d'infestations légères en graminées, en association avec une base chloroacétamide, et en programme avec une base propyzamide, afin de renforcer les programmes de désherbage.