Herbicides colza, un marché orienté sur la gestion des graminées

Colza
Herbicides colza, un marché orienté sur la gestion des graminées

Un marché grandement basé sur les interventions en post semis prélevée du colza

Avec environ 1,32 million d'hectares de colza cultivés en moyenne ces deux dernières années, ce sont 80 % des hectares qui reçoivent au moins un herbicide racinaire. Ces applications demeurent la meilleure réponse face aux pressions croissantes des graminées. Selon Terres Inovia, l'utilisation d'un traitement en prélevée reste la meilleure solution pour lutter contre la première adventice d’importance agronomique : le ray-grass.
Cette stratégie de désherbage simplifie la gestion des mauvaises herbes pour les agriculteurs en adoptant le principe "Je sème = Je désherbe", au regard de l’historique de la parcelle. Ceci permet de contrôler efficacement les graminées à la fois au niveau de la culture elle-même et à l'échelle de la rotation, en utilisant des matières actives à faible risque de résistance (groupe HRAC 13, 15 et 0), et en exploitant la capacité du colza à "casser" le cycle des adventices.

BRANDO® : une association unique sur le marché des herbicides colza

Pour la campagne à venir, les producteurs de colza auront à leur disposition une nouvelle solution à large spectre pour désherber leurs parcelles avec l’herbicide BRANDO®. Cette formulation prête à l’emploi, à base de napropamide et de quinmérac apporte le mode d’action antigraminées HRAC 0, peu utilisé à l’échelle de la rotation. L’usage de ce dernier permet de limiter la pression de sélection sur graminées afin de conserver la durabilité des autres molécules et d’alterner les modes d’actions. Bien que le marché soit dominé, par les herbicides à base de chloroacétamides, la napropamide doit jouer un rôle clé face à une problématique graminées grandissante. Le quinmérac quant à elle est une substance active antidicotylédones particulièrement efficace contre les ombellifères.

BRANDO® appliqué majoritairement en association avec une base chloroacétamide

Sa capacité à être utilisé dans diverses stratégies de désherbage, en association ou en programme, en fait un outil précieux pour les agriculteurs cherchant à optimiser l'efficacité de leurs programmes de protection des cultures contre les ray-grass et les vulpins.
BRANDO® peut être utilisé en solo à 2 L/ha ou en association avec un partenaire à base de chloroacétamide à 1-1.25 L/ha offrant une solution adaptée à l’ensemble des situations avec une largeur de spectre d'action, ciblant aussi bien les graminées que les dicotylédones telles que le coquelicot, le gaillet, la matricaire, et surtout les ombellifères. Pour faciliter le travail des agriculteurs, Syngenta propose également une association technique BRANDO® TEROX® dont l’efficacité a été éprouvée dans nos essais.