France

Vous êtes ici

Comment utiliser le biocontrôle Taegro ?

Biocontrôle
12.10.2020
Traitements vigne

Pour optimiser l’action de Taegro contre les maladies, les recommandations de Syngenta pour la préparation et l’application.

Préempâter Taegro® pour réactiver les micro-organismes

« Taegro* est une solution d’origine naturelle composée de Bacillus amyloliquefacens, micro-organismes dont les spores inertes doivent être réactivées, à l’image des levures lors des fermentations dans les chais viticoles, afin d’optimiser leur action préventive contre certaines maladies de la vigne et des légumes » explique Jean-Baptiste Drouillard, expert technique vigne et légumes chez Syngenta.

 En pratique, pour la préparation de ce biocontrôle, il est recommandé de réaliser un préempâtage qui consiste à verser le sachet de Taegro dans un seau de 0,5 à 1 litre d’eau à température ambiante puis à laisser cette préparation se réactiver pendant 15 à 20 minutes en agitant la bouillie de temps en temps. La solution obtenue est alors versée dans la cuve du pulvérisateur remplie à moitié avec le système d’agitation en marche. Si plusieurs produits doivent être incorporés, il est recommandé de commencer par Taegro préempâté, puis par les autres avant de compléter le remplissage. L’agitation doit être maintenue dans la cuve jusqu’à l’application du produit.

Appliquer soigneusement Taegro tôt le matin ou tard le soir

Dans la mesure où Taegro est un produit de contact, la qualité de pulvérisation doit être irréprochable afin d’atteindre l’ensemble de la végétation. Ainsi, pour la vigne, les applications face par face sont à privilégier.
Par ailleurs, les Bacillus amyloliquefacens étant des micro-organismes sensibles aux ultraviolets, il est recommandé de réaliser les applications de Taegro de préférence tôt le matin ou en fin de journée afin de faciliter leur installation sur le végétal. Ce sont des périodes de journée qui présentent aussi les meilleures conditions en termes d’hygrométrie. En revanche, précise l’expert, « ces micro-organismes sont très résistants à la chaleur et supportent sans difficulté des températures jusqu’à 35 °C ».
Et bonne nouvelle pour les utilisateurs, lorsque les Bacillus amyloliquefaciens sont appliqués, il leur faut à peine une heure pour s’implanter et commencer leur travail de protection vis à vis des pathogènes.


Taegro, les usages

  • Légumes
    Taegro est autorisé pour lutter contre l’oïdium des tomates (sous abri), le mildiou de la laitue (sous abri et plein champ), la pourriture grise et les sclérotinioses des laitues (de plein champ), la pourriture grise et les sclérotinioses de la fraise (sous abri) et l’oïdium du concombre (sous abri). Pour tous ces usages, la dose autorisée est 0,37 kg/ha.
  • Vigne
    Taegro est autorisé pour lutter contre l’oïdium et le botrytis de la vigne. La dose recommandée est 0,37 kg/ha contre le botrytis et 0,185 kg/ha contre l’oïdium.
    Taegro est une solution de biocontrôle utilisable en agriculture biologique