France

Vous êtes ici

SDN : où les situer ?

Vigne
18.03.2022
Cépage Gamay

Afin de protéger la vigne des bio-agresseurs, divers moyens existent. Mais où situer les stimulateurs de défenses naturelles ?

Quelques explications générales pour mieux comprendre.

Trois types de moyens de protection contre les bio-agresseurs

Les différents moyens peuvent être regroupés en 3 grandes catégories :

1 - La prophylaxie, qui regroupe l’ensemble des mesures physiques, culturales, variétales..., vise à prévenir l’apparition, la propagation ou l’aggravation d’une attaque parasitaire.
2 - Les moyens de lutte conventionnelle comprennent l’ensemble des produits phytopharmaceutiques d’origine chimique.
3 - Les moyens complémentaires comprennent en particulier l’ensemble des produits biocontrôles.

Suivant leurs origines, les SDN peuvent être classés dans les deux dernières catégories. À ce jour, les SDN de synthèse font partie des moyens de lutte conventionnelle tandis que les SDN d’origine naturelle sont considérés comme moyens complémentaires.

> En savoir plus les produits de biocontrôle et les produits utilisables en agriculture biologique.