Vous êtes ici

Share page with AddThis

Comment choisir le bon chélate ?

Vigne
12.04.2012
Traitement de la vigne

Le marché des chélates de fer dispose d’une offre large. De nombreuses solutions sont proposées avec des différences parfois peu évidentes pour le vigneron.

Voici quelques conseils pour bien choisir votre chélate.

Une concentration en isomères actifs et un type d’isomères primordiaux

Pour bien choisir votre chélate, sachez qu’il existe 2 formes de chélates de fer :

  • la forme ortho/ortho comporte 6 liaisons pour retenir l’ion ferrique,
  • la forme ortho/para ne comporte que 5 liaisons pour retenir l’ion ferrique.

Chélate

Ces deux formes présentent chacune leurs avantages : la forme ortho/ortho (6 liaisons) assure une bonne persistance d’action tandis que la forme ortho/para (5 liaisons) permet une rapidité d’action pour contrer les chloroses.

Sequestrene 138 Fe 100 SG : un chélate disposant des 2 formes

Un chélate disposant de ces 2 formes est plus équilibré et plus régulier, c’est le cas de Sequestrene138 Fe 100 SG. Contrairement à la plupart des autres chélates qui ne disposent que de la forme ortho/ortho, c’est le produit le plus dosé en agents chélatés des 2 formes. Sa composition est la suivante :

  • 3.40 % de fer chelaté par ortho/ortho-EDDHA
  • 2.20 % de fer chelaté par ortho/para-EDDHA
  • 7 % de fer soluble dans l’eau
  • 6.20 % d’EDDHA NaFe

Son efficacité est largement reconnue des utilisateurs.
De plus, la qualité de sa formulation et son conditionnement en boîte de 1kg ou seau de 10 kg permettent de l’utiliser facilement pour plus de confort.