Vous êtes ici

Share page with AddThis

Pomme de terre : gérer protection anti-miliou et irrigation

Pomme de terre
01.04.2010
Protection des pommes de terre

La cadence des traitements varie selon la pression de la maladie et la sensibilité variétale mais aussi selon la pluviométrie ou le programme d'irrigation.

 

Résistance au lessivage

La résistance au lessivage des fongicides anti-mildiou peut varier de 20 à 25 mm d'eau de pluie ou d'irrigation pour les produit les moins résistants au lessivage, à plus de 100 mm pour les produits de contact haut de gamme. Les produits diffusants ou pénétrants ne sont pas sensibles au lessivage sauf s'il pleut dans l'heure qui suit le traitement.

Tours d'irrigation et programme de traitements

Lors de l'établissement des tours d'irrigation, il ne faut pas oublier d'intégrer la protection fongicide de la culture, et vice-versa. En période d'irrigation, il est préférable d'opter pour des produits haut de gamme très résistants au lessivage ou pour des produits diffusants pour ne pas avoir à réaliser une nouvelle application fongicide immédiatement après l'apport d'eau. Les agriculteurs préfèrent en général réaliser leur traitement fongicide juste avant un tour d'irrigation afin d'assurer à leur culture une bonne protection contre le mildiou le jour de l'irrigation.

Réintervenir après une pluie

Les producteurs devront aussi penser à vérifier si la protection fongicide n'a pas épuisé son « quota de mm » de résistance au lessivage après une pluie ou un orage. Si besoin, il faut réintervenir.