France

Vous êtes ici

Elatus Era très efficace sur les rouilles* des blés

Céréales
25.04.2022
rouille_jaune_250422-1024x650.jpg

Des essais Syngenta sur 5 ans confirment la supériorité d’Elatus® Era pour protéger les blés des maladies et en particulier des rouilles.

Un bénéfice rendement de 2,3 q/ha dans 48 essais avec Elatus Era

Le fongicide Elatus Era a fait l’objet de 54 comparaisons avec les références fongicides SDHI du marché sur la période 2017-2021 dans 48 essais Syngenta avec présence de rouille jaune ou brune. « Les résultats montrent une nuisibilité moyenne des maladies de 22,9 q/ha et un bénéfice rendement de + 2,3 q/ha par rapport aux références fongicides SDHI » observe Fabrice Blanc, expert technique national grandes cultures chez Syngenta.  « Ce bénéfice rendement est encore plus important en l’absence de T1 (+3,1 q/ha). La supériorité d’Elatus Era est particulièrement nette sur la rouille brune (+ 10,9 % d’efficacité) et sur la rouille jaune (+6,1 % d’efficacité face aux autres SDHI + triazole du marché)».
Elatus Era est un produit prêt à l’emploi, à base de SOLATENOL® technology (1) et de prothioconazole avec un très haut niveau d’efficacité sur le complexe septoriose-rouilles des blés. « Avec Elatus Era, il n’est pas nécessaire d’ajouter une strobilurine contre la rouille jaune ou la rouille brune des blés compte tenu de l’efficacité reconnue du SOLATENOL® technology contre les rouilles » précise Fabrice Blanc.

L’atout Elatus Era dans une campagne 2022 sous le signe des rouilles

Alors que le risque rouille jaune est en progression dans toutes les régions céréalières et se situe selon Arvalis à un niveau particulièrement élevé dans des régions comme la Bretagne, la Normandie, les Hauts-de-France et l’Ile-de-France à la fois sur variétés sensibles et moyennement sensibles, « le choix d’un T2 particulièrement efficace sur les rouilles des blés sera payant » observe Fabrice Blanc.
Les conditions douces et humides de l’hiver puis du printemps ont en effet été très favorables au développement de la rouille jaune et les nouvelles pluies modérées dans de nombreuses régions devraient favoriser les nombreux foyers déjà présents. Avec un inoculum bien présent et le retour de températures plus élevées, la rouille brune pourrait également faire une apparition précoce. « Pour un certain nombre de céréaliers, la rouille jaune a été prise en compte dès le T1 mais compte tenu de la pression, le T2 sera déterminant pour maîtriser cette maladie explosive et très préjudiciable. Ce traitement devra également prendre en compte la montée en puissance de la rouille brune tout en assurant une très bonne efficacité sur la septoriose qui progresse » remarque Fabrice Blanc. Avec la spécialité fongicide Elatus Era, très efficace sur septoriose, rouille jaune et rouille brune, les céréaliers ont toutes les cartes en main pour protéger efficacement leurs blés.


Simplifier les programmes et gagner du temps avec Elatus Era

Elatus Era est autorisé sur la plupart des céréales à paille avec un large spectre de maladies :

  • sur blés et épeautre contre la rouille brune, la rouille jaune, les septorioses, les fusarioses des épis,
  • sur orges contre la rouille naine, la rouille jaune, l’helminthosporiose, la ramulariose, la rhynchosporiose
  • sur seigles contre la rhynchosporiose et les rouilles
  • sur triticales contre la rouille brune et la rouille jaune, sur les septorioses,  la rhynchosporiose, les fusarioses sur épis
  • sur avoine contre la rouille couronnée

Cette polyvalence cultures et maladies permet aux agriculteurs de simplifier le raisonnement des différents programmes de protection fongicide sur l’exploitation et évite de multiplier les spécialités fongicides et les mélanges sur une même espèce. Un gain de temps apprécié par les agriculteurs.


Plus de rentabilité pour l’agriculteur

Dans un contexte où les cours du blé se maintiennent à un niveau élevé, ce haut niveau d’efficacité de la protection fongicide des blés avec Elatus Era permet à l’agriculteur d’améliorer son revenu (environ 60 euros/ha pour 2,3 q/ha à un cours du blé à 260 euros la tonne). Au-delà de la préservation du rendement, Elatus Era garantit également une bonne teneur en protéines**, un gage de qualité apprécié par la filière, « en préservant l’état sanitaire des feuilles pendant 6 à 7 semaines, Elatus Era permet d’accroître la production de protéines à l’hectare du fait d’une meilleure valorisation de l’azote » explique Damien Lenglet, marketing manager grandes cultures chez Syngenta.


Souplesse d’emploi pour un positionnement optimal

Grâce à sa longue durée d’action (6 à 7 semaines), Elatus Era peut être appliqué tôt dans le cycle des maladies des céréales pour protéger la dernière feuille, dès le stade dernière feuille pointante. Cette souplesse dans le choix du stade d’application permet de viser les conditions d’application optimales en fonction des conditions de la campagne et des maladies ciblées.


* Rouille jaune et rouille brune
** 22 essais Syngenta 2013-2016 à doses comparables dans des contextes maladies variés. Teneur en protéines moyenne dans les témoins : 15 %. SDHI A (0,75 ou 0,8 l/ha), SDHI B (0,9 l/ha), Elatus Era (0,75 ou 0,8 l/ha).
(1) SOLATENOL® technology est le nom de marque de la matière active benzovindiflupyr*** contenue dans Elatus Era
® Marque enregistrée et ***substance active brevetée d’une société du groupe Syngenta

Voir les solutions Syngenta :
Elatus ERA