France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Et si je devais semer mes céréales en dehors des dates optimales ?

Céréales
06.11.2019
Semis champ de céréales

Pour des semis tardifs de céréales, Olivier Borde, expert semences céréales Syngenta, donne les règles pratiques à suivre.

Les récentes conditions climatiques ne sont pas favorables aux semis. Pour les régions océaniques (Normandie, Bretagne, Charentes, Sud-Ouest), en cas de semis tardifs (après mi-novembre et avant décembre), il conviendra de privilégier des variétés ½ hiver à ½ alternatives pour les semis les plus tardifs afin d'assurer une bonne vernalisation. Préférer des variétés précoces à ½ précoces à montaison.
Le principal effet négatif des semis tardifs est de réduire l’émission de talles durant l’automne. Pour compenser le manque d’épis/m² en sortie d’hiver induit par les semis tardifs, il conviendra :

  • de privilégier les variétés qui ont une bonne fertilité épi et des PMG élevés,
  • d’ augmenter la densité de semis. Il faut compter en moyenne 3 grains/m² supplémentaires par jour de décalage de semis après le 15/11.

A contrario, il faut noter que les semis tardifs peuvent avoir des effets positifs pour limiter la pression des ravageurs d’automne (pucerons, cicadelles,…), mais aussi celles des maladies du pied et la pression des adventices.

NB : Il est important que la plante ait atteint le seuil 3 feuilles pour que la tolérance au froid puisse se mettre en œuvre.