Vous êtes ici

Share page with AddThis

Pucerons d’automne : protégez vos céréales

Céréales
12.08.2014

Les dégâts causés par les pucerons d’automne varient en fonction de la date de semis, des températures hivernales, du pouvoir virulifère des pucerons…

Mieux les connaître permet de mieux protéger vos céréales.

Pucerons d’automne : mieux les connaître

Rhopalosiphum padi
Cette espèce représente près de 90 % des populations de pucerons sur céréales pendant cette période. C’est le principal vecteur du virus de la Jaunisse Nanisante de l’Orge (JNO), particulièrement pénalisant pour le rendement des cultures.

Consulter la fiche du puceron du merisier à grappes
(Rhopalosiphum padi)

 

 

Sitobion avenae
Pucerons des épis des céréalesC’est le puceron des épis des céréales. A l’automne les populations sont généralement faibles.

Consulter la fiche du puceron des épis des céréales
(Sitobion avenae)

 

Pucerons : attention à la Jaunisse nanisante (JNO)

Les pucerons peuvent transmettre le virus de la JNO aux céréales : c’est la contamination primaire. La population de pucerons croît par reproduction asexuée qui génère des pucerons aptères (sans ailes) responsables des contaminations secondaires. Ils se déplacent peu, c’est pourquoi la maladie a une répartition par zone sur les céréales. Les pertes peuvent aller jusqu’à 30 quintaux sur blé et jusqu’à la perte de la récolte sur orge. En cas de pullulation, les piqûres alimentaires causent également des pertes.

Semis précoces et hivers doux aggravent les contaminations de pucerons vecteurs de JNO

Les semis précoces et les hivers doux allongent le temps d’exposition des cultures au virus de la JNO et augmentent le risque de contamination. L’intensité des symptômes dépend également de la capacité des pucerons à transmettre le virus de la JNO. Il faut savoir qu’au-dessus de 3°C, les pucerons d’automne sont toujours actifs et qu’il faut plusieurs jours à -5°C pour tuer les populations de pucerons d’automne.

Vigie-Virose : un service pour connaître le pouvoir virulifère 
Vigie Virose est un service de Syngenta mis à disposition des distributeurs pour connaître le pouvoir virulifère des pucerons. Renseignez-vous auprès de votre distributeur pour connaître la situation sur votre secteur.  

Pucerons vecteur de JNO : le traitement de semence n’est pas toujours suffisant

Les traitements de semences insecticides protègent les céréales jusqu’au stade 3 à 5 feuilles. En 2014, les pertes provoquées par le virus de la JNO ont été importantes car l’hiver doux a permis aux céréales de se développer pour atteindre un stade où elles ne sont plus protégées, permettant les contaminations.

Comment réagir en cas de présence des pucerons?

Si vos cultures de céréales dépassent le stade de protection, que le seuil d’intervention est atteint et que les températures hivernales sont douces, protégez vos rendements en traitant avec Karaté Zéon à la dose de 0.075 L/ha. Cela vous donnera une meilleure protection pour passer l’hiver.

Seuil d’intervention : 10% des pieds porteurs de pucerons ou présence de pucerons plus de dix jours dans la parcelle

En savoir plus sur l’efficacité de Karaté Zéon.