France

Vous êtes ici

Etes-vous prêts pour la confusion sexuelle ?

Biocontrôle
31.08.2022
Etes-vous prêts pour la confusion sexuelle ?

Si la confusion sexuelle est perçue positivement et jugée efficace contre les vers de la grappe, certains vignerons hésitent en raison d’une mise en œuvre complexe.

Une solution naturelle et efficace, jugée parfois compliquée à mettre en œuvre

Selon une enquête* réalisée auprès de 182 vignerons par Syngenta, la confusion sexuelle est appréciée par les vignerons utilisateurs comme une solution naturelle, performante et fiable. Pour ces producteurs, 80 % de leur superficie est d’ailleurs protégée avec cette technique et 17 % d’entre eux envisagent d’augmenter leur surface protégée en confusion sexuelle dans les 2 ans à venir.
Pour les vignerons non-utilisateurs de confusion sexuelle, si l’image de cette technique est très positive, plus d’un tiers d’entre eux y renoncent encore par manque de simplicité, en particulier pour la pose et la dépose mais aussi en raison de la contrainte parcellaire. Ils évoquent notamment « un parcellaire trop éclaté avec des parcelles de tailles insuffisantes pour les méthodes de confusion actuelles » et « l’impossibilité de créer des îlots permettant la mise en place de la confusion avec des voisins ».


L’enquête

  • 182 vignerons du sud-est et du sud-ouest interrogés en mars 2022 cultivant au moins 5 hectares de vigne et ayant protégé leur vigne au moins une fois pour lutter contre les vers de la grappe
  • 81 utilisateurs de confusion sexuelle et 101 non-utilisateurs
  • Superficie moyenne : 26 hectares
  • Age moyen : 52 ans

Un tiers des non-utilisateurs prêts à s’engager dans la confusion sexuelle

Malgré ces freins, un tiers des vignerons non-utilisateurs envisagent de mettre en place des méthodes de confusion sexuelle dans les 2 ans à venir dans le but de diminuer les solutions conventionnelles à base d’insecticides ainsi que pour des raisons environnementales. Ces producteurs attendent de réelles innovations : un produit mélangeable (88 %), un produit biodégradable (87 %), un produit adapté à toutes les tailles de parcelle (86 %), un produit pulvérisable sans pose (83 %), un produit à appliquer en fonction de la pression ravageurs (83 %).


Le saviez-vous ?

  • Un peu moins de la moitié du vignoble français est concerné par la problématique vers de grappe
  • L’ennemi numéro 1 est le vers de grappe Eudémis
  • La confusion sexuelle a été multipliée par 2 en 5 ans et concerne 1/3 des surfaces de vigne en France

Les vignerons séduits par la nouvelle solution de confusion sexuelle EXPLOYO™ Vit

Présentée aux vignerons de l’enquête, la nouvelle solution de confusion sexuelle pulvérisable EXPLOYO™ Vit suscite l’intérêt des utilisateurs et des non-utilisateurs de confusion sexuelle pour lutter contre les vers de grappe.

  • 82 % des utilisateurs sont prêts à mettre en œuvre cette nouvelle solution. Ils sont particulièrement séduits par cette nouvelle solution naturelle, adaptée à toute taille de parcelle et ne nécessitant pas de pose et de dépose, ce qui permet de réduire les coûts de main d’œuvre.
  • 80 % des non-utilisateurs sont prêts à s’engager dans cette nouvelle voie avec EXPLOYO™ Vit. Ils sont particulièrement intéressés par la possibilité de mélanger ce produit, son caractère pulvérisable sans pose ni dépose qui évite les contraintes de chantier, sa gestion flexible en fonction de la pression des ravageurs, son adaptation à tout type de parcelle et bien sûr son caractère naturel.

Au-delà de tous les avantages que représente la confusion sexuelle pour maîtriser les vers de grappe avec une solution naturelle, tous les vignerons restent vigilants sur l’investissement de ces pratiques vertueuses et pointent la nécessité d’être accompagné pour la mise en œuvre.

Voir les solutions Syngenta :
EXPLOYO VIT