Protéger efficacement les blés de la rouille jaune dès le T1

Céréales
Protéger efficacement les blés de la rouille jaune dès le T1

La visite d’essais « Sur le Champ », en direct depuis Plurien en Bretagne, a mis en lumière des points clefs pour maîtriser la rouille jaune dès le T1.

30 participants ont pu bénéficier en direct de la visite « Sur le Champ » à Plurien le 23 avril

La parcelle d’essais était située en Bretagne sur un site réputé pour son climat très favorable au développement de la rouille jaune, « sur cette parcelle, en l’absence de T1 orienté rouille jaune, l’incidence sur le rendement a atteint jusqu'à 49 q/ha comparé avec un programme avec un T1» observe Tony Daniel, Ingénieur Solutions Agroécologie chez Syngenta dans la région, « à comparer à 7 q/ha en moyenne dans les autres régions céréalières selon des essais pluriannuels conduits par Syngenta ».   
Le T1 a été appliqué par les équipes Syngenta à 2 dates différentes, les 22 mars et 3 avril, dans 2 essais différents, dans une situation de pression rouille jaune très élevée.

Plus d’un mois après la première application, la visite de ces essais montre que :

  • la date d’application du T1 est déterminante pour l’efficacité de la protection. « Elle doit être raisonnée précisément en fonction du risque évalué par les OAD car nous avons pu observer des performances très différentes selon les 2 dates d’application », remarque Fabrice Blanc, Expert Technique fongicides grandes cultures chez Syngenta,
  • la dose du fongicide AMISTAR® est déterminante pour maîtriser la rouille jaune, « en augmentant la dose de 0,4 l/ha à 0,5 l/ha (1), l’efficacité sur rouille jaune augmente de 25 % » remarque Tony Daniel,
  • associer le fongicide AMISTAR® à la solution de biocontrôle AQUICINE® Duo (autorisée pour lutter contre la septoriose) offre des résultats au moins aussi bon sur rouille jaune, mais surtout, permet de proposer un T1 efficace sur septoriose et sur rouille.
  • Il est possible de maîtriser la rouille jaune et la septoriose au T1 des blés, sans utiliser de triazoles, ce qui permet de réserver cette famille chimique pour les applications suivantes.

(1) Dans la limite de la dose maximale autorisée


« Sur le champ », un format de visite d’essais inédit

Avec la visite « Sur le champ » du 23 avril dernier, les équipes Syngenta ont expérimenté un format inédit de visite, filmé depuis la parcelle à Plurien en Bretagne, en présence de responsables régionaux (Tony Daniel, Ingénieur Solutions Agroécologie ; Damien Carnet, Responsable Agroécologie Régional ; Gwendal Monnier, expérimentateur ; Clémence Lepesqueur, assistante technique régionale) et d’experts nationaux (Fabrice Blanc) qui ont filmé et commenté les essais depuis la parcelle. Une première en fongicides céréales et une réussite technique qui a rassemblé 30 participants sous un soleil breton !