France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Comment optimiser la qualité des céréales ?

Céréales
30.01.2019
Grains de blé

Augmenter la productivité sans perdre en qualité et anticiper la qualité des récoltes, des enjeux majeurs pour la filière.

La qualité des céréales, élément clé pour leur commercialisation

Au-delà de la productivité, la qualité est un élément important de valorisation pour les céréaliers et une préoccupation majeure pour les collecteurs quels que soient les débouchés (export, alimentation animale, amidonnerie, meunerie ...). « Les attentes qualitatives sont centrées essentiellement autour de 3 critères, le poids spécifique, le taux de protéines et la qualité sanitaire avec l’absence de mycotoxines » souligne Alain Froment, responsable filière chez Syngenta. « En fonction des céréales et des débouchés, d’autres critères qualitatifs sont à prendre en compte comme la viscosité ou le pouvoir enzymatique pour les orges brassicoles par exemple » ajoute-t-il. 

Rendement et protéines avec Elatus Era et Elatus Plus

Pour permettre aux agriculteurs de répondre aux exigences qualitatives du marché, Syngenta propose notamment des solutions fongicides à base de Solaténol, Elatus Era et Elatus Plus qui non seulement contribuent à une productivité supérieure aux références du marché tout en gardant leur richesse en protéines. « Des essais conduits par Syngenta en 2015 et 2016 en situation de rouille brune, ont montré qu’une protection fongicide avec Elatus Era et Elatus Plus permettait un gain de rendement de 8 à 9 quintaux par hectare tout en maintenant le taux de protéines » observe Alain Froment. Ces nouvelles solutions fongicides contribuent au potentiel rendement sans dégrader la qualité avec une teneur en protéines correspondant aux attentes du marché.

Anticiper le risque des mycotoxines produites avec Qualimètre 

Concernant la qualité sanitaire des récoltes de céréales, Syngenta développe depuis plus de 15 ans Qualimètre, un outil qui permet aux organismes collecteurs d’anticiper le risque mycotoxines avant récolte. Les prévisions sont calculées à partir de l’itinéraire agronomique des parcelles (précédent, variété, travail du sol), données qui sont croisées avec les prévisions météorologiques locales 2 mois et demi autour de la floraison, un stade clé pour le développement ou non de la fusariose et des mycotoxines. Cela permet d’établir un niveau de risque quantifié de DON (toxine naturelle produite par des champignons du genre Fusarium) pour une ou plusieurs zones de collecte et un rapport qui est envoyé environ un mois avant la récolte aux organismes collecteurs (coopératives et négoces). Développé sur blé tendre et blé dur, Qualimètre est utilisé par une soixantaine d’organismes collecteurs. Il donne une indication sur près de 4 millions d’hectares.  

« Qualimètre permet de se positionner sur les marchés et d’organiser au mieux le plan de surveillance des récoltes ainsi que la collecte et l’allotement » observe Alain Froment. « C’est l’outil numéro un en France pour la prévision qualitative avant récolte ».

Avec la volonté de continuer à accompagner agriculteurs et distributeurs vers une qualité et un rendement accrus des céréales, Syngenta développe depuis 2 ans un modèle de prévision du Poids Spécifique sur blé tendre, « il est déjà en test chez 15 organismes collecteurs » précise Alain Froment. D’autres modèles sont à l’étude, comme le temps de chute de Hagberg qui détermine l’intégrité de l’amidon pour déceler un éventuel début de germination sur pied. A suivre dans les années à venir.

Jean-Claude Piveteau, responsable filière à la CAVAC en Vendée

Anticiper la qualité des récoltes avant la moisson

Plus de 70 % de notre production de blé est engagée dans des démarches filières à destination de la meunerie en France et à l’export. L’outil Qualimètre nous permet avant la moisson d’anticiper le risque mycotoxines et de le mesurer en fonction des zones de production et/ ou des variétés les plus sensibles à la fusariose. Objectif,  préparer l’organisation de la récolte et isoler certains lots si nécessaire. C’est un outil fiable bien adapté aux exigences de qualité de nos clients.

 

> Sur la même thématique Evolution de la demande sociètale : 

La génétique et la chimie face aux maladies des céréales