Vous êtes ici

Share page with AddThis

Qu’est ce qui influence les teneurs en mycotoxines sur blés ?

Céréales
01.05.2011
Parcelle avec épis de blé atteints de fusariose roseum

Les mycotoxines sont produites au champ par des champignons du genre Fusarium.

Syngenta a mené une enquête à grande échelle pour connaître les principaux facteurs influençant les teneurs en mycotoxines produites par ces champignons.

Le climat est le facteur majeur qui influence les teneurs en DON

Depuis 2001, Syngenta a mis en place une enquête parcellaire en partenariat avec la distribution agricole. L’itinéraire cultural a été suivi sur plus de 14 400 parcelles et les teneurs en mycotoxines ont été analysées. L’analyse de cette enquête unique a permis d’identifier les principaux facteurs expliquant la variabilité des teneurs en DON (Déoxynivalénol) à la récolte.
Nous avons constaté que le climat à la floraison des blés est le facteur majeur qui influence les teneurs en DON dans les grains. Cependant, l’agronomie contribue à gérer le risque.

Facteurs expliquant la variabilité du DON sur blé durClasses de risque agronomique pour le blé

Elaboration d’une grille de risque agronomique

A partir des résultats de cette enquête, une grille de risque a été élaborée et permet de connaître le risque DON sur votre parcelle en fonction du précédent cultural, du travail du sol et de la variété.
Nous avons constaté que le climat à la floraison des blés est le facteur majeur qui influence les teneurs en DON dans les grains. Cependant, l’agronomie contribue à gérer le risque.

Graphe classes de risque agronomique pour le DON en blé

D'où proviennent les mycotoxines ? 
Les agents producteurs de mycotoxines au champ sont les champignons du genre Fusarium. 
Les principaux agents sur blé sont Fusarium graminearum et Fusarium culmorum. Ces fusarioses infectent la plante puis s’y multiplient tout en produisant des mycotoxines. Les mycotoxines produites par ces Fusarium sont essentiellement des trichothecène de type B dont le déoxynivalénol (DON) fait partie. Ces mycotoxines sont stables à la lumière, à la chaleur et dans le temps.