France

Vous êtes ici

Choisir des tournesols VTH pour mieux maîtriser l’ambroisie

Tournesol
30.04.2021
Choisir des tournesols VTH pour mieux maîtriser l’ambroisie

L’utilisation de variétés de tournesol tolérantes aux herbicides (VTH) contribue à lutter contre l’ambroisie.

L’ambroisie, une plante très allergisante nuisible pour le tournesol

L’ambroisie à feuille d’armoise est une espèce envahissante très concurrentielle dans les cultures de printemps, en particulier le tournesol, le soja, le maïs, le sorgho et même le pois. En culture de tournesol, les pertes sont de 3 q/ha par tranche de 10 ambroisies au m2 avec une perte de rendement qui peut aller jusqu’au deux tiers de la récolte.
Au-delà de sa nuisibilité sur les cultures, l’ambroisie est un véritable problème de santé publique dans les régions concernées car c’est une espèce avec un très fort pouvoir allergisant dont le pollen provoque des troubles tels que rhinite, conjonctivite, asthme, urticaire. En Rhône-Alpes où sa présence est importante, elle affecte ainsi 6 à 20 % de la population selon la zone. Elle concerne désormais de plus en plus de régions, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine et Centre Val de Loire, notamment.

Allier agronomie, génétique et chimie pour maîtriser l’ambroisie

La difficile maîtrise de l’ambroisie doit s’envisager dans le cadre d’une approche globale dans la rotation mettant en œuvre notamment :

  • les leviers agronomiques comme l’introduction de cultures d’hiver dans la rotation (afin de rompre le cycle de l’ambroisie et abaisser le stock semencier), la lutte en interculture estivale, le faux-semis, le décalage de la date de semis de printemps ou encore le binage
  • le choix de variétés de tournesol tolérantes aux herbicides afin de pouvoir appliquer des herbicides en post-levée efficaces sur l’ambroisie

Syngenta, acteur clef sur le marché des tournesols VTH

« Les systèmes de production Clearfield©, Clearfield Plus© et SU* qui associent des variétés tolérantes aux herbicides (VTH) de post-levée à base d’imazamox ou de tribénuron methyl permettent en effet de contrôler la flore complexe du tournesol et en particulier l’ambroisie » observe Sylvain Lascabettes, expert technique national tournesol et colza chez Syngenta.  C’est pourquoi, Syngenta développe depuis plusieurs années une gamme de variétés de tournesol intégrant ces tolérances. Les variétés phares comme SY Talento, SY Experto, SY Excellio et SY Revelio constituent le cœur de l’offre variétale. « En oléique, la variété SY Flavio CLP viendra compléter l’offre Clearfield Plus ainsi que Sumerio et Subelio en oléique SU » souligne l’expert. Sur le marché du tournesol linoléique, Syngenta propose également deux variétés Clearfield Plus et deux variétés SU (Sumiko et Subaro) ; 4 variétés sont en expérimentation sur ce segment. Les variétés de tournesol tolérantes aux herbicides sont largement adoptées par les producteurs, en particulier dans les régions où l’ambroisie progresse. « Syngenta accompagne les producteurs de tournesol de plus en plus confrontés à la maîtrise d’adventices difficiles comme l’ambroisie très préjudiciable à la culture de tournesol et à la santé publique » précise Sylvain Lascabettes.

*Les variétés SU sont des variétés tolérantes au tribénuron methyl, plus communément appelées variétés SULFO


Comprendre : les variétés de tournesol Clearfield

La tolérance du tournesol à un herbicide a été découverte dans un champ de soja du Kansas en 1996 où ont été observés des pieds de tournesols qui n’avaient pas été affectés par l’application d’un herbicide de la famille des imidazolinones. Cette découverte a donné l’idée à des sélectionneurs de croiser ces tournesols naturellement tolérants avec leurs lignées. Ce caractère a, par la suite, été introduit dans les lignées de tournesol en appliquant des méthodes de sélection conventionnelles. Les premières variétés de tournesol tolérants à l’imazamox, herbicide de la famille des imidazolinones, ont vu le jour au début des années 2000.

*Clearfield et Clearfield Plus sont des marques déposées de BASF©2011 BASF SE.