France

Vous êtes ici

L’option 3 en 1 des orges hybrides plébiscitée au #CoFarming Tour

Orges Hyvido
11.07.2022
L’option 3 en 1 des orges hybrides plébiscitée au #CoFarming Tour

Le #CoFarming Tour a fait étape sur le site Syngenta de Chartres avec un focus sur l’option « 3 en 1 » des orges hybrides pour assurer l’autonomie fourragère.

Une option qui s’adresse aux éleveurs depuis 3 campagnes

« Depuis 3 campagnes, nous développons à l’attention des éleveurs qui cultivent des orges hybrides l’option « 3 en 1 » qui leur permet, en cas de pénurie de fourrage, de faucher ces orges au stade 2 à 3 nœuds et de récolter en été de la paille et du grain » a expliqué Sébastien Pichard, Expert Technique national semences chez Syngenta lors du #CoFarming Tour.
Thierry Agriculteur d’Aujourd’hui et son équipe du #CoFarming Tour 2022 ont fait étape en juin sur le site expérimental Syngenta de Chartres dédié aux semences de céréales hybrides et ont découvert cette pratique innovante. Elle est envisageable pour les orges hybrides car elles ont à la fois une capacité de production de biomasse supérieure aux lignées et une capacité de régénération des plantes fertiles à partir des talles secondaires.

Une production de 2 à 4 T MS/ha avec un fourrage de qualité

L’expert a fait remarquer que « la production de fourrage se situe en moyenne entre 2 et 4 T MS/ha en fonction du stade de fauche avec une très bonne qualité de fourrage, avec une ration équilibrée riche en énergie et un fourrage appétent pour le cheptel ».
La période de fauche optimale se situe au stade 2 nœuds afin d’obtenir une production de fourrage importante en volume, de qualité, avec un moindre impact sur les récoltes en grain et en paille…

En bonus, une récolte en grain et en paille

La quantité de grain et de paille récoltées dépend en effet du stade de la fauche, « avec une fauche précoce, l’impact sur la repousse sera modéré avec environ 80 % du potentiel ; avec une fauche plus tardive, l’impact sur la repousse est plus important avec 50 à 60 % du rendement en grain et paille préservé » a observé Sébastien Pichard.
L’important dans cette option, « c’est la possibilité pour l’éleveur de disposer en sortie d’hiver, en cas de pénurie, d’une source de fourrage de qualité pour son cheptel » a précisé l’expert.

Bien choisir sa variété

Sur la parcelle d’expérimentation du site de Chartres, 3 orges hybrides Hyvido étaient testées, SY Dooblin, SY Bankook et SY Dakoota. « Avec une bonne aptitude à assurer une repousse après la fauche, ces 3 variétés semblent bien adaptées à l’option « 3 en 1 » et la variété SY Dooblin, variété très précoce, est celle qui semble avoir redémarré le plus rapidement » a remarqué Sébastien Pichard.
« L’option 3 en 1 peut être envisagée dans la plupart des régions en s’assurant de bonnes conditions de reprise de culture après la fauche » a précisé l’expert à l’équipe du #CoFarming Tour.


Pourquoi des semences hybrides ? - L’explication de Olivier Borde*au #CoFarming Tour

« L’intérêt d’un hybride, c’est d’identifier des gènes complémentaires avec des variétés qui ne se ressemblent pas et de les assembler dans une variété hybride performante répondant à des enjeux comme la résistance aux maladies ou encore la tolérance à la sécheresse ».

* Marketing Manager semences chez Syngenta


En savoir plus sur l’option « 3 en 1 » des orges hybrides, consultez le dépliant de référence :

En savoir plus sur le #CoFarming Tour :
Syngenta partenaire majeur du #CoFarming Tour en 2022
- Site internet du #CoFarming Tour