Piloter l’ensilage des orges hybrides en fonction de vos besoins

Orges Hyvido
Différents stades de fauches/repousses d’une variété d’orge hybride Hyvido®
Différents stades de fauches/repousses d’une variété d’orge hybride Hyvido®

Optisilage permet aux éleveurs de piloter l’ensilage des orges Hyvido® en fonction des besoins en fourrage de l’année.

Une biomasse en quantité et de qualité avec les orges Hyvido®

Les orges hybrides Hyvido® sont reconnues depuis près de 20 ans par les céréaliers pour leur production élevée et régulière en grains.  Elles sont également appréciées pour leur capacité à produire plus de biomasse ce qui permet aux éleveurs de bénéficier de plus de paille et, aux agriculteurs méthaniseurs d’utiliser cette source au rendement méthanogène élevé pour la méthanisation.  
La quantité et la qualité de la biomasse produites par les orges hybrides Hyvido® offrent par ailleurs la possibilité pour les éleveurs d’orienter leur production vers l’ensilage en fonction de leurs besoins.
Pour accompagner les éleveurs dans cette orientation, Syngenta analyse depuis plusieurs années la quantité et la qualité de la biomasse à plusieurs stades de fauche. Issue de ces analyses, la solution Optisilage proposée aujourd’hui est un pilotage de la date de fauche afin de libérer le potentiel de l’ensilage en fonction des besoins en fourrage de l’exploitation.

« Avec des aléas climatiques de plus en plus fréquents qui impactent à la fois  l’implantation et le développement des cultures de printemps, la possibilité pour d’ensiler les orges hybrides en fonction des besoins en fourrage de l’élevage apporte aux éleveurs une véritable réponse sécurisante pour les éleveurs » 
Olivier Borde, marketing manager semences de céréales chez Syngenta.

Une fauche à 2 nœuds pour un fourrage de très haute qualité

La première option pour les éleveurs qui manquent de fourrage en sortie d’hiver est une fauche très précoce de l’orge hybride au stade 2 nœuds, « dans ce cas, les éleveurs disposent d’un fourrage en moindre quantité (1,5 à 4 T MS /ha) mais avec une très haute qualité (MAT :18-11, PDIN :106-70, PDIE 80-65) et UFL : 0,95-0,71) » souligne Sébastien Pichard, Expert Technique semences de céréales chez Syngenta, « une solution très intéressante pour ce fourrage additionnel pour les vaches laitières notamment ». 
Après cette coupe précoce, l’orge hybride peut repartir pour une production en grain et paille de 70 à 50 % du potentiel. C’est l’option dite « 3 en 1 », ensilage, grain et paille.

Une fauche du stade gonflement au stade laiteux pour un fourrage immature

L’autre option pour les éleveurs qui ont besoin d’ensilage en complément des autres fourrages (maïs, ray-grass et Méteil(1)) est d’envisager une fauche à partir du stade gonflement (du 25 avril au 10 mai) jusqu’au stade laiteux (5 au 30 mai). « La quantité récoltée est supérieure (6-16 T MS/ha) par rapport à une fauche précoce avec une bonne qualité d’ensilage, inférieure toutefois à une fauche très précoce (MAT : 11-7, PDIN : 72-46, PDIE : 67-53, UFV : 0,71-063) » explique Sébastien Pichard. Cet ensilage additionnel se présente comme un fourrage très appétant pour les cheptels laitiers et allaitants en complément des autres fourrages.
Cette option permet aux agriculteurs d’implanter une culture de printemps comme le maïs ou le sorgho rapidement et de bénéficier ainsi à nouveau de fourrage pour l’hiver suivant.


Quelles variétés Hyvido® pour la production d’ensilage ?

Toutes les variétés d’orges hybrides Hyvido® peuvent être destinées à la production d’ensilage dans la mesure où elles produisent plus de biomasse que des lignées. « Malgré tout », souligne Olivier Borde, « dans le cadre d’une fauche très précoce, des variétés avec une reprise rapide comme SY Rangoon ou SY Dooblin sont intéressantes ». Des variétés qui produisent beaucoup de volume comme SY Bankook ou SY Galileoo sont également à privilégier.


OPTIsilage - HYVIDO®

Optisilage à l’épreuve du terrain chez les éleveurs

Pour confirmer l’intérêt de l’ensilage des orges hybrides HYVIDO® pour l’alimentation des troupeaux laitiers et allaitants, le concept Optisilage est testé chez une quinzaine d’éleveurs « co-développeurs » afin de préciser le niveau de production en fonction des différentes dates de fauche de l’orge hybride. « Nous avons également quelques parcelles d’essais où l’orge hybride est la céréale d’un mélange Méteil (1)» observe Sébastien Pichard. Rendez-vous dans quelques semaines avec les résultats de ces essais.

(1) Le Méteil est un mélange de céréales (triticale, blé, orge, avoine), de protéagineux (pois fourrager, pois protéagineux, féverole) et d'une légumineuse (vesce). Ce mélange est récolté en ensilage ou en grain selon les besoins du troupeau.