France

Vous êtes ici

La paille des orges Hyvido, un enjeu pour tous les agriculteurs

Orges Hyvido
15.06.2020
Paille des orges Hyvido

La paille des orges Hyvido® est un atout pour l’autonomie fourragère des éleveurs et améliore le revenu et la fertilité des sols des céréaliers.

La paille, un enjeu économique dans un contexte de pénurie

En 2020, la paille pourrait manquer en raison de semis de céréales très perturbés à cause des pluies de l’automne 2019 mais aussi d’un printemps particulièrement sec dans de nombreuses régions. Il faut donc s’attendre une nouvelle fois à une pénurie de fourrage et de paille. Depuis 3 ans, souligne Olivier Borde, « du fait d’un manque de fourrage récurrent, la valeur de la paille n’a d’ailleurs cessé d’augmenter pour atteindre des records à plus de 120 euros la tonne en 2019 ». Dans ce contexte, la paille devient évidemment un enjeu majeur pour les éleveurs pour sécuriser leur autonomie fourragère mais aussi pour les céréaliers qui peuvent ainsi avoir une source de revenu supplémentaire et améliorer la fertilité de leurs sols.  

+ 1, 3 T de paille par hectare en plus avec les orges Hyvido

Par rapport aux lignées, les orges d’hiver hybrides Hyvido affichent toujours un gain de paille par hectare très significatif en raison d’une production de biomasse plus importante et d’une hauteur de tige plus élevée. Sur 4 essais Visio-Ferme* réalisés par Syngenta en 2019, les orges Hyvido confirment cette performance avec en moyenne 1,3 T/ha en plus par rapport aux lignées. « Alors que le rendement de la lignée est de 4,6 T/ha, le rendement en paille des orges Hyvido varie de 5,4 à 6,25 T/ha selon les variétés » observe Olivier Borde.

Autonomie fourragère pour les élevages avec une paille de qualité

Pour les éleveurs, le surplus de paille généré par les orges Hyvido est une sécurité pour les élevages qui peuvent ainsi améliorer leur autonomie fourragère et limiter des achats extérieurs plus incertains et plus coûteux. « Dans un contexte de pénurie, cette production de paille supplémentaire est très appréciée des éleveurs et leur permet d’être plus sereins » souligne Olivier Borde.
Par ailleurs, le deuxième atout de la paille des orges Hyvido est sa qualité avec des brins d’une qualité supérieure qui permettent une meilleure qualité de litière appréciée des éleveurs pour le confort de leurs vaches laitières. Pour Hervé Soissons, éleveur dans le Pas de Calais, la paille Hyvido, c’est non seulement plus de paille mais aussi « une paille plus robuste qui absorbe mieux l’urine des vaches et au final une litière plus propre et plus confortable qui nécessite d’être changée moins souvent ».

Améliorer le revenu des exploitations céréalières et la fertilité des sols

Pour les céréaliers, la commercialisation de la paille auprès des éleveurs peut être une source additionnelle de revenus très intéressante avec un prix moyen de la paille autour de 60 euros la tonne en 2019 (avec des cours qui ont pu s’envoler jusqu’à 120 euros la tonne !). Les céréaliers peuvent également procéder à un échange paille-fumier avec les éleveurs, ce qui leur permet de limiter l’utilisation d’engrais chimiques et d’améliorer la structure de leur sol grâce à une fertilisation organique. « Dans le cas de la vente de paille, le revenu supplémentaire pour le céréalier est ainsi estimé à 78 euros par hectare (base 60 euros la tonne de paille) et s’il procède à un échange paille/fumier, pour 1,3 T de paille, il peut ainsi récupérer 2 tonnes de fumier **» observe Olivier Borde.
Les céréaliers peuvent également choisir d’enfouir leur paille, une pratique qui équivaut à un apport supplémentaire d’un engrais minéral (type 8/2/16) de 100 kg/ha pour 1,3 T de paille supplémentaire générée par les orges d’hiver Hyvido. Au-delà de cet apport minéral (particulièrement riche en potasse), l’enfouissement des pailles contribue par ailleurs à améliorer la teneur organique des sols et permet de fixer un équivalent CO2 de de 280 kg par hectare. 

*Le réseau d’expérimentation Visio-Ferme rassemble des agriculteurs volontaires et motivés par l’innovation pour tester en grandes parcelles de nouvelles solutions techniques
**Plus d’infos sur le calcul échange paille/fumier sur le site http://www.paille-fumier.arvalis-infos.fr