France

Vous êtes ici

Comment désherber les céréales en sortie d’hiver ?

Céréales
21.10.2020

Pour un désherbage en sortie d’hiver efficace et durable, préférer l’association d’herbicides à mode d’action différents.

Limiter l’impact des adventices sur la quantité et la qualité des récoltes passe par l’agronomie, le désherbage mécanique et l’utilisation de solutions chimiques adaptées.

30 à 50 % des céréales désherbées en sortie d’hiver

Si les céréales sont désherbées en majeure partie à l’automne (60 % des situations), selon les années le désherbage de sortie d’hiver est toujours d’actualité en particulier pour les semis plus tardifs (après une culture de betterave ou de maïs par exemple), les flores simples des zones sud et ouest ou encore en raison de conditions climatiques ne permettant pas le désherbage d’automne (comme en 2019 dans de nombreuses régions céréalières). « Or, pour ces 30 à 50 % d’hectares non désherbés à l’automne, la majorité des céréaliers utilisent des herbicides avec un seul mode d’action (inhibiteur de l’ALS), une pratique très risquée vis-à-vis du développement des résistances » explique Julien Vaugoux, chef produit herbicides céréales chez Syngenta.

S’appuyer sur 2 familles d’herbicides pour une efficacité durable

Pour que le désherbage de sortie d’hiver reste une solution efficace et durable, il est fortement recommandé de s’appuyer sur les deux familles d’herbicides disponibles qui offrent deux modes d’action différents :  les inhibiteurs de l’ALS avec la famille des sulfonylurées antigraminées et les inhibiteurs de l’Accase avec les solutions herbicides à base de pinoxaden. « Afin de pérenniser l’efficacité de ces herbicides, ces substances actives herbicides doivent être utilisées en association » recommande Fabien Massot, expert technique national désherbage chez Syngenta. En effet, des résistances à ces deux familles d’herbicides sont observées dans les différents bassins céréaliers et l’association de 2 modes d’action permet d’anticiper et de prévenir le développement des résistances dans la mesure où elles sont différentes.

Une efficacité renforcée et plus régulière grâce à 2 modes d’action

Au-delà de l’intérêt de deux modes d’action différents pour la pérennité d’un désherbage des céréales efficace, cette stratégie permet d’élargir le spectre d’action sur les graminées : les sulfonylurées sont particulièrement efficaces sur vulpins et pâturins et les inhibiteurs de l’Accase sur ray-grass, folle avoine et agrostis.  « Il a également été constaté une plus grande régularité d’efficacité avec cette association herbicide qui est moins sensible au stade d’application et aux conditions météo lors de l’application alors que les sulfonylurées utilisées seules nécessitent une température supérieure à 5 °C, une hygrométrie supérieure à 60 % et des conditions poussantes » observe Fabien Massot.
Preuve en est, cette stratégie d’associer des matières actives à mode d’action différents en sortie d’hiver progresse chez les céréaliers malgré un léger surcoût : ils ont en effet bien compris que cela leur permet de limiter la nuisibilité des adventices et le stock grainier dans la culture mais aussi dans la rotation.
L’alternance des familles chimiques et l’association des modes d’action sont au cœur de la démarche de Terres de Progrès proposée par Syngenta visant à mettre en œuvre un désherbage efficace, durable et responsable.


Focus produits

  • Axial Pratic (50 g/l de pinoxaden + 12,5 g/l de cloquintocet-mexyl) est un herbicide antigraminées à action foliaire avec une excellente efficacité contre le ray-grass et une très bonne efficacité sur folle avoine et agrostis. Il est autorisé sur la plupart des céréales (blé tendre d’hiver et de printemps, grand épeautre, seigle, triticale, orge d’hiver et de printemps, blé dur d’hiver et de printemps) en sortie d’hiver à partir du stade début tallage des céréales. Pour une efficacité optimale sur les adventices, il est recommandé en association avec un herbicide antigraminées de la famille des sulfonylurées.
  • Traxos Pratic (25 g/l de pinoxaden + 25 g/l de clodinafop-propargyl + 6,25 g/l de cloquintocet-mexyl) est un herbicide avec un large spectre gaminées et une action sur les dicotylédones. L’association de modes d’action complémentaires confère à cette spécialité plus de régularité d’efficacité par rapport aux stades et aux conditions climatiques, et plus de souplesse de positionnement. Traxos Pratic est homologué sur blé tendre d’hiver et de printemps, sur blé dur d’hiver et de printemps, seigle d’hiver et triticale à la dose de 1,2 l/Ha. En sortie d’hiver, son application est recommandée à partir du stade début tallage des céréales en association avec un herbicide antigraminées de la famille des sulfonylurées pour une efficacité optimale.