Comment utiliser AQUICINE® Duo pour protéger vos blés de la septoriose ?

Biocontrôle
Comment utiliser AQUICINE® Duo pour protéger vos blés de la septoriose ?

Au T1, voire au T2, l’utilisation de la solution fongicide 100 % biocontrôle AQUICINE® Duo est possible. Tout dépend du risque septoriose et des autres maladies. 

AQUICINE® Duo solo au T1 pour protéger les blés de la septoriose

« AQUICINE® Duo est une nouvelle solution de biocontrôle autorisée pour protéger les blés de la septoriose » rappelle Damien Lenglet, marketing manager fongicides grandes cultures chez Syngenta.
Cette spécialité qui associe un soufre d’origine agricole et un phosphonate peut être utilisée seule au T1 si le risque est 100 % septoriose, en l’absence de risque rouille jaune ou si les variétés implantées sont tolérantes à la rouille jaune. 
La dose d’utilisation fluctue de 2,5 l à 2 l/hectare en fonction du niveau du risque septoriose qui peut être évalué par des OAD comme AVIZIO™ ou des bulletins techniques (BSV et autres bulletins techniques). « Si la parcelle est uniquement touchée par la septoriose, cela signifie qu’avec AQUICINE® Duo, il est possible d’envisager un T1 100 % biocontrôle (avec 0 IFT à la clef) » constate Damien Lenglet, « permettant ainsi aux céréaliers de faire un pas de plus vers la transition agroécologique ».
Dans cette situation, un T2, pilier de la protection fongicide, est à envisager avec une spécialité fongicide prête à l’emploi efficace sur l’ensemble du complexe maladies des blés, septoriose et rouilles comme ELATUS® Era.

AQUICINE DUO - Exemple de positionnement technique sur blés

AQUICINE® Duo associé à un partenaire fongicide au T1 pour gérer la rouille jaune

Alors que les variétés de blés sont de plus en plus tolérantes à la septoriose, de plus en plus de parcelles sont confrontées chaque année au risque rouille jaune, une maladie qui monte en puissance. Conséquence directe, dès le T1, certaines parcelles de blé doivent être protégées vis-à-vis du risque septoriose et rouille jaune. 
Dans ces situations, Syngenta recommande d’appliquer :

  • AQUICINE® Duo en moyenne à la dose de 2,5 l à 2 l/ha associé à un partenaire fongicide de la famille des strobilurines type AMISTAR®

ou 

  • AQUICINE® Duo en moyenne à la dose de 2 à 1,5 l/ha associé à une triazole sur rouille jaune et septoriose à doses adaptées au contexte. 

« La palette des fongicides de la famille des triazoles efficaces sur rouille jaune est large » observe Damien Lenglet, « il est essentiel de prendre en compte, dans le choix, à la fois l’efficacité mais aussi la nécessaire alternance des triazoles pour une Protection Fongicide Responsable ».
Pour le T2, les céréaliers peuvent appliquer la solution prête à l’emploi ELATUS® Era qui bénéficie d’un large spectre sur les maladies foliaires majeures avec une efficacité reconnue depuis plusieurs campagnes.

AQUICINE® Duo au T2 en cas d’impasse du T1 

Lorsque le risque septoriose ne justifie pas une intervention au stade 2 nœuds et en l’absence de rouille jaune, les céréaliers peuvent faire l’impasse d’une application fongicide au T1 et intégrer alors la nouvelle solution de biocontrôle, AQUICINE® Duo au T2, au stade DFE, en association avec un partenaire fongicide type ELATUS® Era à une dose modulée et adaptée au contexte maladies.
Dans ce cas, la dose d’application recommandée pour AQUICINE® Duo est en moyenne entre 2 à 1,5 l/ha. « Cette stratégie permet d’intégrer un biocontrôle dans le programme de protection fongicide, de limiter les IFT et d’optimiser la protection des blés vis-à-vis de la septoriose avec le renfort d’AQUICINE® Duo» observe Damien Lenglet.

Pour aller plus loin :

- Dossier AQUICINE® Duo
AQUICINE® Duo, 2 biocontrôles en un seul fongicide
2 modes d’action en un seul fongicide de biocontrôle
La protection fongicide des céréales gagnée par les biocontrôles
Biocontrôle & produits biologiques : faire la différence