France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Le taupin, ravageur majeur du maïs

Maïs
28.10.2019
Zoom sur une larve de taupin

Le taupin est la préoccupation majeure des maïsiculteurs engagés dans la lutte contre les ravageurs du sol.​

Dans la majorité des grands bassins de production, la présence de taupins est une réelle menace pour la culture du maïs. 
Depuis 2019, cette problématique est exacerbée par le retrait de la famille des néonicotinoïdes utilisée jusqu’alors en protection de semences.

Qu’est ce qu’un taupin ?

Le taupin, ravageur souterrain, est un insecte appartenant à l’ordre des coléoptères. En France, quatre espèces du genre Agriotes sont majoritairement représentées, toutes nuisibles aux cultures, et plus particulièrement actifs sur le maïs. Les taupins de genre Agriotes (A. obscurus, A. lineatus, A. sputator) font leur cycle complet en 4-5 ans alors pour l’espèce A. Sordidus le réalise en 18 à 24 mois.

Quels sont les dégâts sur la culture ?

Du semis jusqu’au stade 8-10 feuilles, le maïs est une plante très sensible aux attaques de taupins en raison de sa faible densité d’occupation du sol et de sa faible capacité de compensation.

 
  • Les larves de taupins attaquent les semences, les racines et les jeunes plants de maïs.Dégâts causés par les taupins dans le maïs
  • En cas d’attaques précoces des semences et/ou des jeunes plants, la disparition des pieds est très pénalisante en raison de la très faible capacité de compensation des plantes (absence de tallage).
  • Lors d’attaques plus tardives, pouvant également intervenir exceptionnellement jusqu’au stade 10 feuilles du maïs, les plantes touchées survivent mais sont considérablement affaiblies et sont rarement porteuses d’épis viables.

Dans tous les cas, les dégâts de taupins sont à l’origine de pertes de rendement conséquentes et variables en fonction de l’intensité, de la précocité et de la durée d’attaque.

À titre d’exemple, une perte de 20 % des pieds peut se traduire par une perte de rendement de 20 à 40 quintaux/ha, pour une parcelle avec un potentiel de 120 q/ha. En situation à risque important, aucune économie n’est envisageable sur ce poste.

Quelles solutions pour lutter contre les attaques de taupins sur maïs ?

Aucune solution curative n’existe. Il convient donc d’évaluer correctement le risque parcellaire en se basant sur l’historique parcellaire (attaques constatées, fréquence de ces attaques, rotation favorable…).

La lutte est donc préventive et doit se mettre en place dès l’implantation de la culture avec une protection adaptée à la pression attendue, soit avec Karaté 0.4GR utilisé avec un microgranulateur équipé des diffuseurs Syngenta, soit avec le Force 1.5G avec un microgranulateur sans diffuseur (sauf sur maïs doux). 

Tableau des doses/ha recommandées en Force 1.5G ou Karaté 0.4GR en fonction de la pression attendue en taupin et autres ravageurs du sol :

 

Force® 1.5GTaupins, chrysomèles, scutigerelles
Risque MOYENRisque ÉLEVÉ
10 kg/ha12,2 kg/ha

 

Karaté® 04GRTaupins, chrysomèles, scutigerelles, noctuelles, hannetons
Risque MOYENRisque ÉLEVÉ
12 kg/ha15 kg/ha


> Les autres ravageurs du maïs
La scutigérelle en pleine expansion sur maïs
La chrysomèle du maïs, une nouvelle menace