France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Actualités de la filière betterave à sucre

Betterave
29.11.2016
Parcelle de betteraves

Retrouvez chaque semaine les actualités de la filière betteraves à sucre.

Marché du sucre : l'Iso prévoit un déficit moindre que prévu

Dans son rapport trimestriel publié le 18 novembre, l'Organisation internationale du sucre (ISO) a révisé ses prévisions à la baisse du déficit sur le marché mondial du sucre en 2016-17. L’organisation s'attend désormais à ce que la consommation dépasse la production de 6,193 Mt sur la saison allant d'octobre 2016 à septembre 2017, alors qu'elle avait prévu en août un déficit de 7,048 Mt. Il s'agirait de la deuxième année de déficit pour le marché du sucre. Les réserves mondiales de sucre pourraient ainsi baisser de 11,1 Mt, contribuant à faire grimper les prix. Depuis leur point bas atteint en août 2015, à 329 dollars la tonne de sucre brut à Londres, les cours ont grimpé de 88,15 % pour atteindre leur point haut en trois ans et demi à 619 dollars en septembre 2016.

Saint Louis Sucre décroche la certification Redcert

Saint Louis Sucre et ses planteurs de betteraves viennent d’obtenir la certification Redcert, tout comme la maison mère, Südzucker AG, en Allemagne et la filiale polonaise du groupe, Südzucker Polska. Cette certification atteste de la durabilité des techniques de culture des betteraves, en respectant les normes environnementales et sociales liées à la culture et à la transformation des matières premières. Saint Louis Sucre a par ailleurs développé, conjointement avec les planteurs, un système de documentation accessible pour ses clients. Ceux-ci peuvent ainsi juger de la durabilité des activités tout au long de la chaîne de valeur.

Fortes attaques de charançons en Limagne

En Limagne, de très nombreuses parcelles de betteraves ont, en 2016, été touchées par des dégâts de charançons. La douceur de l’hiver dernier a favorisé leur développement. Ce coléoptère pond ses œufs dans les pétioles, ce qui se traduit par des petites taches légèrement sombres. Les larves creusent ensuite des galeries dans les tiges, puis au niveau du collet et dans le haut de la racine. L’ITB rappelle que les attaques de charançons sont également une porte d'entrée du Rhizopus (pourriture molle de la racine). Les betteraves touchées par cette pourriture entrainent une dépréciation de la qualité de la récolte et de conservation et donc, des problèmes de filtration.