Vous êtes ici

Share page with AddThis

Maladies du sol et de la semence, un enjeu mal connu en maïs

Maïs
11.10.2017
Levée de maïs stade plantule

Difficiles à détecter, les maladies du sol et de la semence du maïs sont mal connues. Leurs dégâts sont pourtant avérés.

Des symptômes dès le semis

Il faut parfois trouver la solution à un problème pour en mesurer l’ampleur. Les maladies du sol et de la semence du maïs sont invisibles à l’œil nu et d’autant plus difficiles à suivre dans les parcelles que leurs symptômes peuvent se confondre avec ceux d’autres pathogènes. Les conclusions des essais menés sur des fongicides à large spectre en protection de semences sont pourtant formelles : ces maladies ont un impact.

Les champignons pathogènes sont présents dans le sol ou à la surface des graines et affectent les semences dès la mise en terre. En conditions de levée difficiles, lorsque le sol est froid et humide, ces maladies sont d’autant plus impactantes, provoquant des fontes de semis du maïs. Les symptômes apparaissent dès le semis ou à la levée, empêchant certains grains de germer.

Seules les mesures de prévention sont efficaces

En attaquant les plantes dès la germination, ces champignons entament le potentiel de rendement : perte de pieds, levée perturbée, verses potentielles, risque de problèmes de qualité, liés à l’apparition de mycotoxines...

Aucune méthode de lutte ne permet de contrôler ces champignons une fois que la maladie est déclarée. Seules des mesures préventives permettent de lutter efficacement contre ces fontes des semis, par le choix d’une protection de semences fongicide efficace.

Apprenez à connaître ces champignons, leurs symptômes et leur impact :