AQUICINE® Duo : les résultats des essais Arvalis

Biocontrôle
AQUICINE® Duo : les résultats des essais Arvalis

Des essais conduits par l’Institut Arvalis confirment l’intérêt de l’association soufre + phosphonates vis-à-vis de la septoriose au T1 des blés si nécessaire.

Raisonner son T1 et choisir un fongicide de biocontrôle

Dans un contexte où les résistances aux fongicides progressent et où une maladie majeure comme la septoriose a signé son retour en 2023, l’institut Arvalis recommande aux céréaliers pour 2024 de raisonner leur T1 selon la sensibilité de la variété, le stade de la céréale, l’apparition des symptômes et la présence ou non de rouille.
Arvalis précise que les différentes solutions de biocontrôle peuvent être valorisées au T1 et mentionne la nouvelle spécialité de biocontrôle AQUICINE® Duo, commercialisée par Syngenta, une formulation prête à l’emploi de phosphonates de potassium (300 g/l) et de soufre (600 g/l).

Efficacité confirmée vis à vis de la septoriose avec un rendement préservé

Les résultats 2023 des essais Arvalis et leur consolidation dans les synthèses pluriannuelles démontrent l’efficacité des associations soufre + phosphonates de potassium sur le contrôle des symptômes de septoriose au T1 des blés avec une préservation du rendement à la clef.

Le programme AQUICINE® Duo appliqué à la dose de 2 l/ha au T1 suivi d’un T2 de référence est plus efficace que ce T2 solo pour réduire les symptômes de septoriose :

  • + 12 points d’efficacité supplémentaires par rapport au T2 solo dans un regroupement de 3 essais en 2023 et + 16 points d’efficacité supplémentaires par rapport au T2 solo dans un regroupement pluriannuel de 5 essais en 2022-2023.

Cette efficacité se traduit par un rendement préservé :

  • + 2 q/ha (regroupement 3 essais 2023) à + 2,9 q/ha (regroupement pluriannuel de 5 essais 2022-2023).

Arvalis juge ainsi la nouvelle spécialité de biocontrôle AQUICINE® Duo adaptée pour le T1 des blés, lorsqu’il est nécessaire en cas d’apparition précoce de la septoriose et en l’absence de rouille jaune. En présence d’un risque rouille jaune, l’Institut technique précise que cette nouvelle solution de biocontrôle, qui ne revendique pas d’efficacité sur cette maladie, peut être associée à un partenaire efficace contre les rouilles tel que l’azoxystrobine.

Source : Dossier de presse Arvalis novembre 2023 – Synthèse pluriannuelle Essais Arvalis


Préserver l’efficacité des solutions fongicides actuelles

Alors que les résistances aux fongicides progressent et qu’aucune nouvelle matière active n’est attendue en usage sur cultures au printemps 2024 sur les céréales, l’Institut Arvalis insiste sur la nécessité de préserver l’efficacité sur la durée des solutions actuellement disponibles.
La note commune sur les résistances aux fongicides céréales 2024 rappelle tout l’intérêt de diversifier les modes d’action en alternant ou en associant les substances actives dans les programmes de traitements, pour minimiser le risque de développement de résistance et de recourir lorsque cela est possible et utile aux fongicides multisites, moins susceptibles de sélectionner des populations résistantes, en particulier sur septoriose.