Vous êtes ici

Share page with AddThis

Le maïs, une culture stratégique pour Syngenta

Maïs
13.10.2017
Expérimentation Syngenta en plein champ pour la sélection variétale maïs

Grâce à une recherche ultra moderne et performante, Syngenta développe des variétés de maïs pour le monde entier.

Syngenta, 3ème semencier maïs dans le monde

Pour Syngenta, le maïs est une culture stratégique. C’est en effet l’espèce la plus cultivée dans le monde et par sa présence sur tous les continents avec 150 sites de recherche, Syngenta est en mesure de développer des hybrides performants et adaptés aux différents contextes pédo-climatiques. Syngenta est le 5ème semencier européen en maïs et le 3ème au niveau mondial.

Trois programmes de recherche

Pour répondre aux attentes des agriculteurs, les équipes de recherche Syngenta travaillent ainsi autour de 3 programmes :

  • le programme Powercell afin de créer des hybrides riches d’une énergie efficace pour les producteurs de maïs ensilage du nord-ouest de l’Europe,
  • le programme Powergrain qui sélectionne des variétés à haut rendement et bénéfiques dans l’assolement pour les producteurs dans des latitudes allant de la France à la Russie,
  • le programme Artésian qui sélectionne des hybrides tolérants à la sécheresse pour des agriculteurs de plus en plus soumis aux contraintes hydriques au sud et à l’est de l’Europe.

Des outils ultra modernes et un réseau mondial

Grâce à une sélection sur les 4 continents majeurs en maïs, Syngenta dispose d’une grande diversité génétique pour répondre aux différents enjeux locaux. Cette présence internationale sur le terrain lui permet notamment de caractériser les différents environnements de production que ce soit au niveau des pratiques, du sol et du climat afin de mieux évaluer et adapter les variétés.

Les chercheurs Syngenta font appel à des technologies d’avant-garde comme le génotypage systématique qui permet d’utiliser des informations génétiques des générations passées pour prédire les générations futures ou encore le phénotypage haut débit avec des techniques d’imagerie pour mieux caractériser les variétés. Les équipes de recherche utilisent également le big data avec des algorithmes puissants pour faciliter la sélection et le positionnement des hybrides.

Au final, c’est toute cette puissance de recherche avec une convergence des sciences qui permet à Syngenta de préparer les hybrides de demain.

Légende photo : Expérimentation Syngenta en plein champ pour la sélection variétale