France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

La sécurité avant tout !

Maïs
14.01.2019
Maïsiculture

Rappel des règles d’or à respecter pour l’utilisation d’insecticides.

Consulter l’étiquette des microgranulés

L’étiquette de nos emballages liste l’ensemble des recommandations d’utilisation, pour une protection efficace de la plante… mais aussi pour celle de l’opérateur. Des informations à bien consulter avant toute manipulation.

Protéger les mains…

Les mains sont les premiers outils d’un agriculteur : elles sont donc à protéger précieusement, en ne manipulant jamais les microgranulés ou semences  sans gants. Les mains représentent également un vecteur de dispersion des substances chimiques. L’installation d’un rince-main sur le semoir ou le tracteur permet de rincer les gants, de se laver les mains, et donc de préserver la propreté de la cabine du tracteur. Dans la même idée, éviter de boire, manger, téléphoner ou fumer… toutes ces opérations rapprochent les mains, gantées ou non, de zones sensibles du visage.

…et les autres parties du corps

Les mains ne sont d’ailleurs pas les seules parties du corps à protéger. Même un vêtement de travail ne suffit pas : des équipements de protection individuelle (EPI) sont adaptés à la manipulation des microgranulés et semences : lunettes et masque anti-poussière (type P3). Après le semis, ces EPI sont à nettoyer, et une douche permet de bien séparer la fin de la journée de travail et le retour à la maison.

Remplissage, vidange, nettoyage du microgranulateur et du semoir

Le remplissage des trémies du microgranulateur implique différents points de vigilance. Dans l’idéal, vérifier le réglage du microgranulateur dans un endroit aéré, mais à l’abri du vent, avec un matériel spécifique (broc doseur, balance…). En cas de vent, veiller à ne pas rester dans la trajectoire de la poussière. Pour éviter ces poussières, ne pas vidanger l’emballage en le secouant et bien le refermer, même vide, et se positionner dos au vent pour remplir le semoir.

Pour faciliter la vidange et le nettoyage des trémies du microgranulateur, l’idéal est de produire un volume résiduel de microgranulés minimum à la fin des semis. La vidange à deux, plutôt que seul, permet de limiter l’exposition aux poussières. 

De bons outils pour un chantier sécurisé

Au remplissage, un marchepied ou un escabeau stable évitent d’avoir le visage à hauteur de la trémie.
Un déflecteur sur la turbine du semoir pour canaliser les poussières des semences (équipement réglementaire pour tous les semoirs à dépression).
Pour le nettoyage du microgranulateur, utiliser un pinceau spécifique, et préférer l’aspirateur à la soufflette, qu’il convient d’éviter.
Soigner l’entretien de la cabine du tracteur : filtres à poussière renouvelés, porte et fenêtre fermées. Veiller à sa propreté en n’embarquant pas de sacs de semences ni d’emballages de microgranulés, ainsi que les équipements souillés.

 

>> Consultez également les contenus de notre dossier «Maïs : les clés d'une implantation réussie», qui donnent des solutions pour donner toutes les chances à vos cultures.