Vous êtes ici

Share page with AddThis

Pois d’hiver : comment vont vos cultures ?

Protéagineux
05.04.2018
Pousses de protéagineux

Gel, pluie, maladies… un tour de plaine permet de repérer d’éventuels dégâts dans les pois d’hiver.

Les pois d’hiver n’ont pas été épargnés par les conditions climatiques de ces derniers mois : début d’hiver doux qui a limité l’endurcissement, températures gélives fin février, forte hygrométrie… Un bilan des dégâts peut être réalisé dès à présent. L’impact du gel se traduit par des nécroses affectant habituellement le bord des feuilles ou des bourgeons. Cette année, les dégâts se retrouvent également sur le collet ou les organes souterrains. Leur intensité dépend de la durée d’exposition aux intempéries. Un tour de plaine est aussi l’occasion de repérer des symptômes de bactériose (tâches sur feuilles et tiges, aspect huileux) et d’ascochytose (nécroses violacées à la base de la tige).