Patienter avant de semer les pois de printemps

Protéagineux
Pousses de protéagineux

Le créneau optimal de semis des pois de printemps approche mais un ressuyage des sols est indispensable.

Un bon démarrage du pois de printemps passe par une implantation réussie. Pour cela, il convient d’attendre que le sol soit bien ressuyé et suffisamment réchauffé. Les tassements, lors du passage du tracteur, seront dès lors limités. Le semis, régulier, permettra à la graine de se développer dans de bonnes conditions. Si le pois de printemps peut être cultivé dans toute la France, il convient de respecter les créneaux adaptés à chaque région. Dans le Sud, les périodes optimales s’échelonnent par exemple du 10 décembre au 20 février tandis que dans le Nord, celles-ci se situent entre le 25 février et le 31 mars. Quant à la profondeur de semis, Terres Inovia conseille de viser entre 3 et 4 cm. La densité devra être adaptée à la variété choisie et au type de sol. Semer trop dense peut entraîner un développement accru des maladies aériennes et de la verse.