France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Féverole : attendre le ressuyage du sol

Protéagineux
02.03.2017
Zoom sur pousses de protéagineux

Les féveroles de printemps doivent être implantées dans de bonnes conditions sous peine de pénaliser la culture.

Premier impératif : attendre un bon ressuyage du sol. Cette culture étant relativement sensible aux stress hydriques et thermiques de fin de cycle, il convient d’opter pour des sols profonds afin de bénéficier le plus longtemps possible de la réserve utile disponible. Autre exigence de la féverole : le pH du sol ne doit pas être inférieur à 6 car en-dessous, l’activité symbiotique peut ne pas fonctionner. Pour limiter la présence de maladies racinaires et le développement du nématode de la féverole, Terres Inovia conseille, au sein d’une même parcelle, d’étendre à 6 ou 7 ans le délai de retour.