France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Sur pois, bactériose et dégâts de gel semblent liés

Protéagineux
30.05.2017
Parcelle de pois en floraison

Une enquête révèle que, sur pois, la bactériose est plus importante dans les parcelles touchées par le gel.

Terres Inovia a réalisé une enquête terrain pour évaluer les conséquences des gelées tardives sur les cultures de pois dans les régions du Centre et de l’Ouest du territoire. Les dégâts de gel sont étroitement liés au stade, à l’exposition de la parcelle et à l’état de stress de la plante au moment de cet épisode : les semis les plus précoces semblent avoir été les plus touchés. Autre constat : la présence et l’intensité de la bactériose semblent corrélées à l’intensité des dégâts du froid. L’impact de la qualité de l’implantation n’est pas à écarter : les symptômes sont, selon Terres Inovia, plus importants pour les parcelles implantées en semis direct.