Vous êtes ici

Share page with AddThis

Héliosec, un utilisateur témoigne

Bonnes pratiques
20.08.2013

Pierre Eschenbrenner, directeur du Centre d’expérimentations Syntech Research à Mâcon, utilise le procédé Héliosec depuis 3 ans.

Les avantages d'Héliosec

Heliosec, Centre d'expérimentation Syntech Research
« Fini l’incinération de l’eau et ses coûts prohibitifs. Aujourd’hui, la déshydratation naturelle nous permet de gérer les 3 m3 d’effluents générés chaque saison et en toute sécurité. Le procédé Héliosec permet de quantifier nos volumes et nos périodes de production des effluents et il simule leur déshydratation au cours de l’année. Cela fait 3 ans que nous utilisons Héliosec, ces résultats se confirment. Avec l’aide de ces données, nous avons pu optimiser les volumes de lavage et également responsabiliser les opérateurs sur la consommation d’eau. »

Efficacité, simplicité et autonomie

Heliosec, Centre d'expérimentation Syntech Research
« Le procédé Héliosec est simple d’utilisation. Le montage du châssis et l’installation du bac nous ont pris 2 heures avec l’aide d’une notice. Le remplissage du bac se fait très facilement grâce au tube prévu à cet effet sur le châssis. En fin de saison, lorsque la bâche est sèche, elle est pliée et changée. Sa destruction est effectuée avec le reste de nos déchets d’expérimentation dans un centre spécialisé. Le coût annuel de fonctionnement est d’environ 50 € contre 1 000 € précédemment, lorsque nous traitions encore les déchets par incinération. En résumé, coût de fonctionnement minimes, efficacité, simplicité et autonomie caractérisent le procédé Héliosec. »