Héliosec pour le traitement post récolte des bananes

Bonnes pratiques

21 exploitations de bananes en Guadeloupe sont équipées d’Héliosec.

Pour accompagner les planteurs de bananes de Guadeloupe dans leur démarche d’amélioration continue différents systèmes de gestion des effluents post-récolte reconnus par le ministère de l’Ecologie ont été étudiés. Agriprotec a évalué la faisabilité d’Héliosec pour l’ensemble de la filière avec le concours du groupement des planteurs (LPG).
Après une première année d’expérimentation dans la ferme de Casesterre-belle-eau  pendant un an, de nouvelles plantations ont été équipées avec l’aide de financements publics (Fonds européen, Office de l’eau).
Pour chaque exploitation, une charte a été signée définissant les engagements de LPG, d’Agriprotec et du planteur adhérent. Une fois le dispositif Héliosec installé, un dossier individuel est remis au planteur. Outre le rappel de la démarche collective, ce document prévoit l’évolution de l’outil suivant le développement de l’exploitation.
À ce jour, 21 exploitations de bananes sont équipées de 36 Héliosec. La démarche Héliosec a permis aux planteurs, et à la filière banane toute entière, de maîtriser les volumes de bouillie et les doses de produits à utiliser. Elle permet de réfléchir sur les voies d’amélioration des stations de conditionnement afin de minimiser la quantité d’effluents produite.