Vous êtes ici

Share page with AddThis

Héliosec pour le traitement post récolte des bananes

Bonnes pratiques
20.08.2013

Thomas Dumont, directeur d’Agriprotec, distributeur en Guadeloupe, explique l’intérêt d’Héliosec en traitement post récolte.

 

21 exploitations de bananes équipées de 36 Héliosec

 « Pour accompagner les planteurs de bananes de Guadeloupe dans leur démarche d’amélioration continue, nous avons étudié les différents systèmes de gestion des effluents post-récolte reconnus par le ministère de l’Ecologie. Agriprotec a évalué la faisabilité d’Héliosec pour l’ensemble de la filière avec le concours du groupement des planteurs (LPG).

Une première phase d’équipement a été réalisée suite à l’expérimentation d'Héliosec dans la ferme Agéris de Capesterre-Belle-Eau pendant un an. Pour ce faire, LPG a recherché des financements auprès de partenaires publics (Fonds européen, Office de l’eau).

Pour chaque exploitation, une charte a été signée définissant les engagements de LPG, d’Agriprotec et du planteur adhérent. Une fois le dispositif Héliosec installé, un dossier individuel est remis au planteur. Outre le rappel de la démarche collective, ce document prévoit l’évolution de l’outil suivant le développement de l’exploitation.

À ce jour, 21 exploitations de bananes sont équipées de 36 Héliosec. La démarche Héliosec a permis aux planteurs, et à la filière banane toute entière, de maîtriser les volumes de bouillie et les doses de produits à utiliser. Elle permet de réfléchir sur les voies d’amélioration des stations de conditionnement afin de minimiser la quantité d’effluents produite.

La démarche montre le renouveau et le dynamisme de la filière banane, exemplaire dans son engagement pour une agriculture durable et responsable. »