Vous êtes ici

Share page with AddThis

Gagner la bataille des mains, une priorité sécurité !

Bonnes pratiques
13.04.2018
Slogan carton BPA lavage mains

Avec les phytos, veillez d’abord aux contacts avec la peau et en particulier avec les mains.

Les mains : une faible surface, beaucoup de contacts

Illustration sécurité mains
Les mains représentent 5 % de la surface de la peau mais comptent pour 60 à 80 % des contacts.
En effet les mains sont responsables des contacts directs et des contacts indirects.

 

Qu’est-ce qu’un contact direct ?
 

Visuel de contact direct avec pulvérisateur Exemple de contact direct avec les semences

Il s’agit par exemple d’un contact avec un bidon sale, avec des éclaboussures ou une buse souillée sur un pulvérisateur ou avec des semences protégées par un insecticide ou un fongicide. Ces contacts directs concernent l’opérateur en cours d’activité professionnelle avec des produits phytosanitaires mais aussi avec d’autres produits sur l’exploitation (solvants, huiles, fuels, produits vétérinaires, etc). Les poussières, virus animaux, etc... peuvent aussi être à l’origine de contacts directs.

Qu’est-ce qu’un contact indirect ?
 

Exemple de contact indirect par le téléphone mobile Exemple de contact indirect avec une poignée de mains

Il s’agit de la transmission de contacts par des mains souillées à l’occasion d’une poignée de mains ou au travers d’objets tels que téléphone portable ou volant du tracteur. Ces contacts transmis par l’opérateur peuvent concerner son entourage, ses collègues, ses voisins ou sa famille. En effet, une caractéristique de l’activité agricole est souvent la proximité voire l’interpénétration des lieux d’activité professionnelle avec les lieux de vie personnelle.

À retenir en 20 sec