France

Vous êtes ici

Moyens de limiter la dérive : la liste se précise !

Bonnes pratiques
28.02.2020
Buse violette

Le ministère de l’Agriculture a actualisé la liste des équipements permettant de limiter la dérive.
 

Une nouvelle liste des équipements de limitation de la dérive de pulvérisation de produits phytopharmaceutiques est parue au Bulletin officiel du 27 février 2020. Cette nouvelle liste mentionne des coefficients de réduction de dérive variable (de 66 % à 90 %) et précise la pression d’utilisation requise.  

Ces équipements permettent de réduire la largeur des zones non traitées en bordure des points d'eau (de 20 ou 50 m à 5 m) et, sous certaines conditions, les distances non traitées à respecter vis-à-vis des riverains (arrêté du 27 décembre 2019 relatives aux mesures de protection des personnes lors de l’utilisation de produits phytopharmaceutiques). 

Les zones non traitées vis-à-vis des riverains sont réductibles sous 3 conditions : 

  • Le classement du produit n’ impose pas une distance de 20 m (non compressible).
  • La charte départementale d’engagement des utilisateurs l’autorise. 
  • La parcelle ne jouxte pas une propriété hébergeant des personnes vulnérables (écoles , crèches, hôpitaux…)    
     

Les distances peuvent être réduites : 

  • en cultures basses : de 5 m jusqu’ à 3 m à l’exception des produits dont le classement impose une distance supérieure.
  • en arboriculture : de 10 m jusqu’ à 5 m à l’exception des produits dont le classement impose une distance supérieure.
  • en vigne : de 10 m jusqu’ à 3 m si le moyen utilisé permet de réduire la dérive d’ au moins 90 % et de 10 m à 5 m si le moyen de réduire la dérive est compris entre 66 % et 75 %