Vous êtes ici

Share page with AddThis

Syngenta s’investit pour des CIPAN de qualité

Bonnes pratiques
24.01.2018
Pollinisateur butinant une fleur de couvert d'intercultures

Les couverts d’intercultures Agrifaune ont de nombreux atouts à faire valoir pour la biodiversité !

Couverture des sols, limitation de l’érosion, économies en fertilisant, enrichissements des sols en matières organiques, garde-manger pour les insectes et les pollinisateurs ou encore abri pour la faune sauvage… les atouts des couverts d’intercultures ne sont plus à démontrer !

Pour des raisons économiques, de temps ou d’équipement, ces couverts se résument souvent à des champs de moutarde. Le classement des mélanges d’intercultures en Surfaces d’Intérêts Écologiques incite aujourd’hui un peu plus aux mélanges d’espèces. Ce sont bien ces mélanges qui maximisent les effets du couvert en diversifiant les systèmes racinaires et en apportant une biodiversité enrichie dans la parcelle.

Les agriculteurs Plainécoute comme ambassadeurs

Preview carte concours photo agrifauneLe réseau d’agriculteurs Plainécoute regroupe des ambassadeurs de leur métier et des bonnes pratiques agricoles. Innovation et proactivité !
En 2017, comme en 2016, ils ont mis en place 5 hectares de couvert labellisés Agrifaune :
2016 : Radis / Phacélie / Sarrasin.
2017 : Avoine / Phacélie / Moutarde / Choux.

Cette année, beaucoup d’entre eux ont mis en valeur cette initiative à travers un concours photos que vous pouvez découvrir sur une carte interactive.

> Parcourez la carte interactive avec les photos des couverts d'intercultures d'agriculteurs.

Aller plus loin avec des idées innovantes pour la faune sauvage

La qualité des mélanges d’intercultures est un atout pour la biodiversité dans son ensemble. Mais au-delà de la composition des mélanges, il s’agit ensuite de les gérer de manière optimale pour répondre à ses propres problématiques : climat, sols lourds, culture suivante…

Dans l’idéal, les intercultures doivent être détruites à la fin de l’hiver pour maximiser les multiples bénéfices environnementaux. Lorsque cela n’est pas possible, des idées innovantes peuvent répondre à la triple performance : technique, environnementale et économique.

Lorsque la destruction a lieu en automne ou au début de l’hiver, il est possible de simplement laisser une bande de plusieurs mètres afin d’offrir le gîte et le couvert à tout un cortège faunistique.

Ces idées sont à adapter aux possibilités de chaque agriculteur mais rappellent la capacité du monde agricole à générer de nouvelles idées pour répondre aux attentes sociétales tout en restant compétitifs. À chacun de s’investir à son niveau !

En 2017, à travers toute la France, Syngenta a financé plus de 3 000 hectares de couverts d’intercultures à haute valeur ajoutée pour promouvoir cette pratique vertueuse pour l’environnement. Cet engagement sera reconduit à travers de multiples actions en 2018 et dans les années à venir.

En savoir plus :
> Les couverts Agrifaune font partie du Plan de croissance responsable mis en place par Syngenta.