France

Vous êtes ici

Intérêts et bénéfices des haies pour la parcelle et le territoire

Bonnes pratiques
01.12.2021
Micro-climat, dégradation des produits phytosanitaires, régulation biologique : la haie sert la production agricole.

Micro-climat, dégradation des produits phytosanitaires, régulation biologique : la haie sert la production agricole.

La multifonctionnalité des haies au service de la parcelle

Protection physique, fonctions agronomiques, utilité biologique... Par sa multifonctionnalité, la haie présente de multiples intérêts pour l’activité agricole. Une connaissance fine de ces bénéfices permet de les mettre au service d’objectifs précis de l’exploitation. Le type de haie et son implantation permettent de renforcer les bienfaits désirés.

Installer un micro-climat sur la parcelle

En tant que barrière physique, les haies constituent un brise-vent efficace pour les cultures annuelles comme pérennes. Elles contribuent à protéger la parcelle en atténuant les effets des intempéries, en diminuant l’évapotranspiration des plantes et en élevant la température diurne. Une haie bien positionnée et bien structurée ne nuit pas à la bonne aération de la parcelle. Elle ne favorise pas non plus le développement des pathogènes.

Qualité et infiltration des eaux

L'implantation de haies permet de lutter contre l’érosion du sol, due à l’air et à l’eau, ainsi qu’à la dérive des produits phytosanitaires. Alors que le volume de feuillage intercepte les polluants transportés par le vent, le réseau racinaire profond structure le sol et intercepte le ruissellement des eaux, qui s’infiltrent plus facilement. Cette rétention hydrique favorise la dégradation des produits dans le milieu, notamment grâce à la matière organique produite par la présence d’une litière forestière sous la haie.

Du bois et de la nourriture pour la faune

Par sa production de bois, la haie génère aussi une source de revenus ou de produits secondaires pour l’exploitation, qu’il s’agisse de chauffage, de bois de construction, de piquets pour les clôtures ou de support pour les plantes grimpantes. Entre les espèces fruitières et mellifères, elle assure aussi une production alimentaire pour la faune : fruits frais, fruits secs, baies, nectar, pollen et miellat.

Une régulation biologique, de la parcelle au territoire

Les haies jouent un rôle de régulation biologique essentiel pour la parcelle agricole, mais aussi pour le territoire. Elles fractionnent les zones de monoculture, limitant ainsi le développement des populations de ravageurs, et assurent abri et nourriture pour les auxiliaires, les pollinisateurs et les oiseaux. Plantées le long des cours d‘eau ou dans la partie amont du bassin versant, les haies servent de brise-vent efficaces, favorisent un microclimat bénéfique et stabilisent la berge des cours d‘eau. Leur connexion avec les autres éléments du paysage, comme les bois, bosquets, mares ou zones enherbées, est essentielle pour façonner une trame territoriale de corridors écologiques, utiles au déplacement de la faune sauvage comme à l’écosystème de la parcelle agricole.

Pour aller plus loin :
Haies : les étapes clefs de l’implantation et de l’entretien
Les différents types de haies et leurs atouts