France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Foire aux questions : tout savoir sur les abeilles

Bonnes pratiques
23.09.2016
Parcelle avec des ruches

L’importance de la pollinisation, le fonctionnement des ruches, la fabrication du miel… pour tout savoir sur les abeilles.

Pourquoi les abeilles sont-elles si importantes ?

Les abeilles ont une importance vitale pour la pérennité de l’agriculture européenne et plus généralement pour la biodiversité en contribuant à la fécondation des plantes sauvages. Sans pollinisation, les agriculteurs, les industriels de l’agroalimentaire, les semenciers ou les distributeurs auraient du mal à développer leurs activités. Les consommateurs verraient la diversité de leur alimentation considérablement réduite. 
 
Comme les abeilles se déplacent d’une plante à l’autre pour butiner le pollen ou le nectar, elles transportent le pollen collecté sur une fleur vers la fleur suivante, accomplissant ainsi leur rôle dans la pollinisation croisée. 35 % de la production alimentaire mondiale dépend de la pollinisation par les insectes, parmi lesquels les abeilles, notamment des abeilles européennes domestiques.  
A l’échelle de la planète, la valeur de la pollinisation est estimée à environ 180 milliards d’euros.

Combien existe-t-il d’espèces d’abeilles ?

Il existe environ 20 000 espèces d’abeilles dans le monde. Certaines espèces n’ont sans doute pas encore été découvertes et plusieurs n’ont pas reçu de nom ou n’ont pas été étudiées en détail. Les abeilles se retrouvent dans le monde entier, à l’exception des zones de haute altitude et des régions polaires. La plus grande diversité des espèces d’abeilles se trouve dans les régions chaudes, arides ou semi-arides.

Quelle est la différence entre une abeille domestique et une abeille sauvage ?

La plupart des espèces d’abeilles sont solitaires : seules quelques espèces forment des colonies. La plupart des espèces d’abeilles sauvages installent dans le sol des nids plus ou moins complexes. D’autres utilisent des creux dans les rochers et les souches d’arbres, des trous d’insectes et des galles de plantes voire des coquilles vides d’escargots. Parmi les abeilles, l’abeille européenne (Apis mellifera) est l’espèce domestiquée la plus importante utilisée en apiculture dans le monde. Il existe huit autres espèces d'abeilles comme par exemple, Apis ceranae, toutes asiatiques. Apis mellifera, de par son comportement, est la plus intéressante pour l’apiculture. 
 
La plupart des apiculteurs au niveau mondial sont des amateurs qui ne s’occupent que de quelques ruches. Seule une minorité élève des abeilles dans un objectif commercial.

Qu’est-ce que la danse des abeilles ?

Les abeilles ont un système de communication étonnant à base de symboles. Dans ses études sur les abeilles au début du XXe siècle, l'éthologue autrichien Karl von Frisch a découvert leur étonnant mode de communication. Dans une publication de 1923, il décrit comment, après qu’une butineuse ait découvert une nouvelle source de nourriture, elle remplit son sac à pollen de nectar, retourne au nid ou à la ruche, puis exécute une danse extrêmement normalisée, appelée « danse des abeilles » pour en informer les autres. 
 
Si la nouvelle source de nourriture est à environ 90 m du nid ou de la ruche, l’abeille exécute une danse en rond en décrivant un cercle d’au moins 2 cm, puis en reprenant le même mouvement dans le sens inverse. De nombreuses abeilles dans la ruche ou le nid suivent la danseuse et reproduisent ses mouvements. Lors de la danse, les autres ouvrières sentent le parfum des fleurs dont la danseuse a collecté le nectar. Ayant appris que la source de nourriture se trouvait à proximité du nid ou de la ruche, et ayant mémorisé son odeur, les autres ouvrières quittent le nid ou la ruche en formant des cercles de plus en plus larges jusqu’à ce qu’elles trouvent la source. 
 
Si la nouvelle source de nectar ou de pollen est plus éloignée, l’éclaireuse effectue une danse plus élaborée : la danse frétillante ou danse en huit, caractérisée par une agitation constante et vigoureuse de l’abdomen sur la largeur du huit. 
 
Les abeilles observées dans une ruche en verre ont transmis des indications si claires qu’il était possible pour des observateurs entraînés de comprendre les directions données par les danseuses. 
 
Certains aspects de ce langage, comme la manière dont les abeilles spectatrices perçoivent les mouvements des danseuses dans l’obscurité totale, restent encore inconnus. Le langage de la danse est une stratégie de survie importante qui contribue à la réussite en tant qu’espèce.

Combien de décès par an sont dus aux piqûres d’abeille ?

Il n’existe pas de chiffre au niveau mondial sur ce sujet, mais le nombre de décès est faible. À titre d’exemple, aux États-Unis, on compte 54 décès dus aux piqûres d’abeille, sur une population de 281 millions d’individus. Les piqûres d'hyménoptères (abeilles, guêpes et frelons) causent une quinzaine de décès par an, principalement des personnes allergiques, selon les chiffres du ministère de la Santé.

Quelle quantité de miel produit une abeille pendant sa vie ?

Chaque abeille produit environ 100 grammes de miel dans sa vie, mais une ruche (colonie) productive peut fabriquer et stocker jusqu’à 1 kg de miel par jour. La production moyenne en France est de 18 kg de miel par ruche. En conditions favorables, une ruche peut produire plus de 100 kg de miel par an.

Que puis-je faire pour aider les abeilles à prospérer ?

Les recherches ont montré que planter dans les jardins des plantes locales et plusieurs variétés de fleurs des champs a des conséquences positives significatives sur la santé des pollinisateurs. Vous pouvez ainsi créer dans votre propre jardin ou sur votre balcon des conditions favorables aux pollinisateurs. 
 
Vous pouvez également soutenir des projets locaux de plantation de fleurs sauvages au bord des routes, dans les parcs ou autres endroits non cultivés. De cette manière, les pollinisateurs auront un accès plus facile à des pollens d’origines diverses tout au long de l’été, ce qui améliorera leur résistance aux maladies et aux autres facteurs de stress. 

Les jardineries proposent des mélanges floraux favorables aux abeilles, pour les jardins particuliers.

En agriculture le maintien d’espaces riches en espèces florales contribue significativement à créer des ressources et de zones de nidification pour les abeilles.

D’où vient l’expression « faire son miel » ?

C’est une expression française du XVIe siècle qui se baserait sur l’image des abeilles qui soutirent le pollen de fleurs ne leur appartenant pas pour en faire leur miel.

De quand date l’usage des abeilles ?

La plus ancienne gravure rupestre connue vient de la grotte de l’Araignée en Espagne. Elle est datée d’environ 10000 ans. Il y a 4 400 ans, les Egyptiens de l'Ancien Empire ont utilisé des ruches pour offrir du miel aux dieux.