France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Tordeuse de la pelure (Podana)

Tordeuse de la pelure (Podana)
Archips podana

Ravageurs

Cycle de développement

1 génération par an de façon générale ; 2 générations possibles dans certaines conditions.
L’hivernation se fait au 3ème stade larvaire dans un cocon de soie tissé au niveau d’une anfractuosité de l’écorce ou fixé à une branche ou une feuille. La larve reprend son activité au mois d’avril, au moment du départ de la végétation.
La larve passe par 7 stades ; elle est présente en avril sur les bourgeons, puis s’installe au point de contact d’une feuille et d’un fruit.
Les papillons apparaissent au mois de juin et s’accouplent aussitôt.
La jeune larve émigre à la face inférieure d’une feuille et se nourrit de l’épiderme. Elle évolue jusqu’au troisième stade. C’est sous cette forme qu’elle passe l’hiver.

Dégâts

- Au printemps, les larves se nourrissent de bourgeons qu’elles détruisent puis de feuilles qu’elles enroulent ou rassemblent. Les attaques sur jeunes fruits entraînent des malformations.
- En saison, elles se nourrissent de feuilles et de fruits sur lesquels leurs morsures occasionnent des dégâts similaires aux autres tordeuses de la pelure.
L’épiderme et la pulpe des fruits sont consommés superficiellement par plages irrégulières.
Les dégâts sont répartis dans tout l’arbre

Mesures prophylactiques

- Evaluation du risque par piégeage des adultes avec les pièges sexuels et par la surveillance des très jeunes larves à partir de fin juillet.
Seuil de 30 captures par semaine.
- Interventions raisonnées en fonction du niveau d'attaque.