France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Tordeuse de la pelure (Capua et/ou Pandemis)

Tordeuse de la pelure (Capua et/ou Pandemis)
Adoxophyes orana, Pandemis heparana

Ravageurs

Cycle de développement

Pandemis
est surtout présent dans le sud de la France, Capua se trouve plus au nord.

Les larves hivernent et reprennent leur activité au printemps.
Les adultes de première génération volent en mai.
L'accouplement et la ponte ont lieu le soir lorsque la température avoisine 13°C.
Les chenilles issues de la première génération apparaissent en juin-juillet.
Elles attaquent les feuilles de l'extrémité des pousses puis les feuilles inférieures.
Lorsque les feuilles attaquées sont en contact avec un fruit, la larve ronge également l'épiderme supérieur du fruit et creuse parfois des trous arrondis (3 à 6 mm de profondeur).

Les adultes de deuxième génération apparaissent en août-septembre, s'accouplent et pondent.
Les chenilles issues de cette seconde génération sont actives jusqu'à fin septembre.
Elles consomment les feuilles et pratiquent des morsures sur les fruits puis hivernent sur les hôtes secondaires (saules, aulnes, chênes).
Lors des étés chauds, la croissance se poursuit pour donner des papillons qui meurent sans se reproduire.

Dégâts

Les larves de première génération fixent ensemble les fleurs d'un corymbe ou les jeunes fruits. Elles grignotent également la peau des jeunes fruits par plaque.
Les larves de deuxième génération rongent l'épiderme des fruits par petits points, de préférence au point de contact entre deux fruits ou entre fruits et feuilles.