France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Thrips californien

Thrips californien
Frankliniella occidentalis (Pergande)

Ravageurs

Cycle de développement

5 à 7 générations par an.
L'espèce est polyphage : elle attaque les arbres fruitiers (pêcher, prunier, pommier, vigne...) et les plantes potagères (haricot, aubergine, poivron, fraisier, tomate...). Elle se nourrit également aux dépens de fleurs cultivées.
Ce Thrips vit de préférence dans les fleurs mais aussi sur les pousses, les bourgeons (entre les écailles) et les fruits, tant en serre qu'en plein champ. Il s'établit sur les deux faces des feuilles mais plus fréquemment à la face inférieure.
La reproduction est parthénogénétique ; les mâles sont en général peu nombreux.
Au cours de sa vie, la femelle produit jusqu'à 40 oeufs qu'elle pond dans le végétal en les enfonçant un par un ; ceux-ci restent légèrement saillants.
La longévité de l'adulte varie selon le climat : 15 jours en Italie jusqu'à 40 en Californie.
Les larves des deux premiers stades s'alimentent puis en fin de 2ème stade, elle gagne le sol. Pendant les 2 stades suivants, elle ne se nourrit pas mais reste active : c'est la 'prénymphe' (stade qui dure 2 jours) puis la 'nymphe'.

Dégâts

Les dégâts les plus graves sont dus aux blessures de ponte.
Les tissus sur lesquels le thrips s'est alimenté prennent un aspect plombé et sont marqués de mouchetures ; ils sont aussi fortement décolorés, en particulier les pétales.
Les infestations peuvent aussi entraîner une importante déformation des plantes-hôtes. Un petit nombre d'individus suffit pour provoquer des dégâts notables.

Mesures prophylactiques

Traitements anti-thrips.