France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Teigne des crucifères

Teigne des crucifères
Plutella xylostella

Ravageurs

Cycle de développement

3 à 6 générations par an.
Le premier vol d’adultes a lieu fin mai ; ils sont peu nombreux et souvent peu visibles.
Les vols suivants, vers fin juin, en juillet et en août, sont plus fournis.
Les femelles pondent environ 160 œufs sur la face inférieure des feuilles le long des grosses nervures.
Après éclosion, la chenille devient mineuse et se chrysalide à la face inférieure au bout de 18 jours.
En automne, les chenilles hivernent après avoir tissé un cocon plus serré que les cocons de printemps et d'été.

Dégâts

Cette teigne est un insecte cosmopolite qui vit sur toutes les crucifères adventices et cultivées: le chou-fleur, les choux, le colza, la moutarde des champs (Sinapis arvensis)…
Les dégâts sont importants sur les choux.
La nuisibilité est encore plus importante sous abri.
Les chenilles broutent d'abord les feuilles externes sur la face inférieure des feuilles sans toucher la face supérieure, constituant ainsi des fenêtres à membrane transparente.
Elles émigrent progressivement vers les jeunes feuilles du centre et y tissent des fils de soie et les souillent de leurs excréments.

Mesures prophylactiques

- En cas de présence importante, intervenir suivant les Avertissements Agricoles.