France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Scutigérelle

Scutigérelle
Scutigerella immaculata

Ravageurs

Cycle de développement

La scutigerelle se rencontre en foyers relativement stables dans les sols cultivés avec fissures, micro-cavités, galeries de vers de terre favorables à son déplacement.

Bien adaptée à la vie dans les sols, elle effectue des migrations verticales saisonnières ou journalières entre la surface et une profondeur de sol pouvant dépasser 50 cm. Les niveaux de population en sol cultivé peuvent être de l'ordre de 100 à 600 individus au m2.

La scutigérelle vit plusieurs années, muant à intervalles plus ou moins réguliers (les populations printanières sont composées uniquement d'adultes).
Entre chaque mue, elle peut se nourrir d'algues, de champignons, de mousses ; elles est aussi attirée par les graines et par les très jeunes racines dont elle dévore les extrémités.
Elle mord également les racines plus âgées dont elles broute les poils absorbants.

Les pontes se situent au printemps et se poursuivant jusqu'à l'automne.

En conditions favorables, les individus issus des pontes de printemps peuvent à leur tour pondre au début de l'automne.

La durée de développement de l'oeuf à l'adulte est relativement rapide : 2 mois à 27°C, 6 mois à 5°C.
L'activité de ponte ne paraît possible qu'au dessus de 10°C.

La scutigérelle est surtout présente dans le sud ouest.

Dégâts

Les attaques sur graines et racines se manifestent par des diminutions de peuplement, des ralentissements de végétation et des baisses de rendement de 5 à 15 qx.