France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Rouille du prunier

Rouille du prunier
Tranzschelia pruni-spinosae

Maladies

La rouille est l'une des maladies les plus graves du prunier.

A partir de la fin août, des pustules de couleur brun noir se forment sur la face inférieure des feuilles tandis que la face supérieure prend une couleur jaune-orangée.
Cette maladie provoque une chute précoce des feuilles entravant ainsi la maturité normale des fruits.

Une forte attaque peut entraver le bon aoûtement du bois.

Cycle de développement

Ce champignon a besoin de deux hôtes pour réaliser son cycle complet : l'anémone et le prunier d'Ente.

Malgré une faible présence d'anémone dans les zones de production de prunes d'Ente, la rouille persiste grâce à la longévité remarquable des urédospores libres. Ces spores sont émises tout au long de l'année à partir des pustules présentes sur les rameaux et les feuilles.

La phase d’incubation du champignon dure de cent à cent trente jours suivant les conditions climatiques.

Facteurs favorables

Les pluies printanières favorisent le développement de la maladie.

Mesures prophylactiques

Trois applications de fongicides sont nécessaires :

- fin avril à début mai,
- 15-20 juin,
- première décade de juillet en même temps que les interventions sur les monilioses des fruits.